L’Inde commande pour 1,4 milliard de dollars d’équipements militaires à Israël
#ASavoir #Actualite #AnalyseEconomique #BuzzNews #Economie #EnDirectDe #Politique #ISRAEL
Karl Demyttenaere
mardi 13 décembre 2016 Dernière mise à jour le Mardi 13 Décembre 2016 à 10:29

Avec ses conflits frontaliers avec la Chine et le Pakistan ainsi que sa volonté de devenir une puissance régionale, le nouveau Premier ministre indien Narendra Modi veut moderniser ses forces. Il a fait appel à Israël pour acheter 2 avions radars Awacs et 10 drones armés.

Un drone Heron TP au Salon du Bourget

250 milliards de dollars, c’est le budget que le Premier ministre indien Narendra Modi (leader du BJP, Parti du peuple indien, formation nationaliste hindoue) souhaite mobiliser pour la modernisation de son armée.

Arrivée au pouvoir en mai 2014, Narendra Modi souhaite disposer des dernières technologies pour faire face à la montée en puissance de la Chine mais aussi distancer son rival pakistanais, sans compter la menace terroriste auquel le pays doit faire face. 

Un rapprochement entre Israël et l’Inde

C’est dans ce contexte que le président israélien Reuven Rivlin s’est rendu en novembre en Inde. Il a ainsi signé d’importants contrats portant sur la vente de 2 radars Phalcon Awaks embarqués sur des avions Ilouchine, estimés à 1 milliard de dollars, ainsi que 10 drones armés Heron TP production des usines de l’Israel Aerospace Industries (IAI). Au total, les commandes indiennes à l’industrie de la défense israélienne pourraient atteindre jusqu’à 3 milliards de dollars au total. 

Durant la visite de Reuven Rivlin, le Premier ministre Modi a déclaré lors d’une conférence de presse commune au palais présidentiel de New Delhi : « nous avons remarqué la force de notre partenariat grandissant et nous nous sommes accordés sur la nécessité d’élargir ce partenariat à la production et à la fabrication ».

Un rapprochement qui peut surprendre d’autant que New Delhi n’a officiellement normalisé ses relations avec Israël qu’en 1992. Cependant, sa position traditionnellement pro-palestinienne a évolué à partir de l’été 2015, lorsque l’Inde s’est abstenue à deux reprises à l’ONU lors de votes défavorables à son nouvel allié

Pour en savoir plus sur la diplomatie israélienne, découvrez notre interview exclusive de l’Ambassadeur d’Israël en France :

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *