Israël veut séduire les multinationales en adoptant des baisses d’impôts drastiques
#ASavoir #Actualite #AvisDExperts #BuzzNews #Decideurs #Economie #EnDirectDe #Entreprises #ISRAEL
Karl Demyttenaere
vendredi 16 décembre 2016 Dernière mise à jour le Vendredi 16 Décembre 2016 à 09:01

Avant 2017, le Parlement israélien doit examiner et adopter une loi baptisée « Innovation Box ». Ce texte disposant du soutien du ministère des Finances prévoit de baisser considérablement les impôt sur les sociétés.

Les locaux de Microsoft à Haïfa

« Innovation Box », c’est le nom de cette loi qui devrait être adoptée par le Parlement avant la fin de l’année. Soutenu par le ministère des Finances, ce texte prévoit de réduire les impôt sur les sociétés en Israël.

Concrètement ce taux atteindra 6% pour les entreprises avec des revenus consolidés dépassant les 2,6 milliards de dollars et 12% pour les entreprises moins importantes. A l’heure actuelle, l’impôt des sociétés se situe environ entre 16 et 25%.

A noter également que le taux de la taxe prélevée à la source sur les dividendes va être réduit de 4% alors que le taux se situe entre 20 et 25% aujourd’hui. 

Opération séduction

L’objectif est claire : séduire davantage d’entreprises pour les encourager à venir s’installer dans l’Etat Hébreu mais aussi convaincre celle étant déjà sur place de rester en Israël. 

Pour promouvoir Israël et convaincre les sociétés multinationales de s’y fixer, les autorités ont organisé un voyage début décembre aux Etats-Unis. Ainsi, le directeur général du ministère de l’Économie Amit Lang, et Ziva Eiger, directrice exécutive de l’Investissement étranger de la Coopération industrielle au ministère, étaient à Boston, New-York et Philadelphie.

Cette délégation a pu aller à la rencontre des chefs d’entreprises de plusieurs secteurs (pharmacie, aérospatial, finance, etc).

Pour en savoir plus l’économie d’Israël, découvrez notre vidéo avec tous les chiffres clés sur le pays : 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *