La République Tchèque achète un « Dôme de Fer » à Israël
#ASavoir #Actualite #AnalyseEconomique #BuzzNews #EchangesMediterraneens #Economie #EnDirectDe #Politique #ISRAEL
Karl Demyttenaere
vendredi 16 décembre 2016 Dernière mise à jour le Vendredi 16 Décembre 2016 à 14:41

Le 15 décembre, le ministère Tchèque de la Défense Martin Stropnicky a annoncé que son pays allait acheter huit radars mobiles israéliens pour 107 millions d’euros.

Le contrat est de près de 3 milliards de couronnes tchèques (107 millions d’euros), c’est le coût total de huit radars utilisés par le système de défense « Dôme de Fer ». Cet équipement israélien devrait venir remplacer les radars d’origine soviétique qui assurent la surveillance de l’espace aérien du pays.

Avec ce système d’origine israélienne, Prague devrait pouvoir surveiller son espace aérien sur une altitude de 100 mètres à 3 kilomètres. Le matériel israélien a remporté l’appel d’offres face à la France et à la Suède. L’ensemble devrait intégrer un dispositif de surveillance que les Etats-Unis souhaitent installer en Europe de l’est.

Un système ayant fait sa preuve

A noter que le système de défense anti-missile israélien « Dôme de fer » (« kipat barzel », en hébreu) s’est fait connaître pour son action efficace en juillet 2014 durant l’opération « Bordure protectrice ».

Ainsi, il a pu intercepter des dizaines de roquettes tirées par les mouvements palestiniens depuis la bande de Gaza, dans le sud du pays ainsi que sur les principales villes israéliennes.

Pour en savoir plus sur la diplomatie israélienne, découvrez notre interview inédite de l’Ambassadeur d’Israël en France :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *