L’Egypte augmente ses droits douaniers pour protéger son industrie
#ASavoir #Actualite #AnalyseEconomique #BuzzNews #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #EnDirectDe #Entreprises #VieDesEntreprises #EGYPTE
Selim Ben Taziri Rosa
vendredi 16 décembre 2016 Dernière mise à jour le Vendredi 16 Décembre 2016 à 11:11

Face à l’augmentation de son déficit commercial, le gouvernement égyptien augmente les frais douaniers d’importations.

 

Le ministère égyptien des Finances, Amr EL-Garhy a annoncé début décembre que le gouvernement, en plus d’avoir réduit les importations égyptiennes, a augmenté ses droits de douanes pour plus de 320 produits d’importations.

Le gouvernement freine le déficit commercial au niveau de ses douanes

Cette manœuvre commerciale a pour but d’attirer l’investissement étranger et de soutenir l’industrie locale.

Cette augmentation devrait rapporter plus de 6 milliards de livres égyptiennes (320 millions d’euros) supplémentaires annuellement si le volume des importations reste le même. La majorité des produits touchés par cette hausse verront leurs droits augmenter de plus de 50% et certains produits dont les produits laitiers augmenteront de plus de 60%.

Parmi les produits imposables, on trouve les produits cosmétiques, les appareils électriques, les jus de fruits, les chocolats ou encore les produits de nettoyage industriels.

«Cette mesure a été prise, en plus d’une réduction des importations qui ont éprouvé l’économie égyptienne, ces dernières années » a précisé le ministre en confirmant toutefois le respect des accords de libre-échange signés par le pays.

Pour aller plus loin, découvrez en vidéo des témoignages d’égyptiens concernant l’augmentation des frais douaniers des produits d’importations-CCTV (en français).

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *