Que penser du nouveau gouvernement libanais ?
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #CultureSport #EchangesMediterraneens #Economie #EnDirectDe #Politique #LIBAN
Karl Demyttenaere
jeudi 22 décembre 2016 Dernière mise à jour le Jeudi 22 Décembre 2016 à 13:21

Saad Hariri a pris la tête d’un nouveau gouvernement composé de 30 ministres. Retour sur les explications, avis et opinions des lecteurs d’Ecomnews Med suite à cet évènement politique majeur au Liban.

Après une longue période de crise politique, le Liban est à nouveau doté d’un executif complet avec un Président de la République et un Premier ministre. Malgré ce changement, notre lecteur Mohand Salah Beznia vivant à Bougie (Algérie) ne cache pas son pessimime : « Cela dérangerait beaucoup que le pays redevienne la Suisse de l’Orient. Ses adversaires se trouvent à l’intérieur du Liban ». 

Un autre lecteur Abdelaziz Azizou Hamoum, fait lui aussi référence aux influences extérieures, décrivant le nouveau Premier ministre Saad Hariri comme un « pantin qui va comme d’habitude recevoir la bénédiction de la France, comme il l’a fait à chaque fois qu’il est Premier ministre, et son défunt père l’a fait avant lui »

Originaire du Liban mais vivant à Montpellier, Houssam Hamze nous dévoile son analyse « la réalité c’est que le même scénario se répète encore une fois, ce sont les mêmes personnes (ministres) qui tournent d’un ministère à un autre. Malheureusement on n’attribue pas un ministère en se basant sur les compétences du ministre ou son experience dans le domaine concerné. Le seul point positif c’est la création d’un ministère dédié à la femme et encore, c’est un male qui occupe ce poste » avant de terminer « Aujourd’hui ce gouvernement reste temporaire et les libanais l’aperçoivent comme une sortie de la crise au pouvoir qui a duré un moment ».

Ainsi, au-delà de l’enthousiasme suscité au niveau international par la nomination de ce nouveau gouvernement, les lecteurs d’Ecomnews Med restent globalement pessimistes.

Pour en savoir plus sur le Liban, découvrez notre vidéo avec les chiffres clés sur sa capitale Beyrouth :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *