Inquiétudes en Israël autour de l’appréciation du shekel
#ASavoir #Actualite #AnalyseEconomique #AvisDExperts #BuzzNews #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #EnDirectDe #Entreprises #VieDesEntreprises #ISRAEL
Karl Demyttenaere
mardi 27 décembre 2016 Dernière mise à jour le Mardi 27 Décembre 2016 à 13:18

La monnaie israélienne vient d’atteindre un niveau historique face à la monnaie européenne, dépassant la barre symbolique des 4 shekels pour un euro fin décembre. Une situation préoccupante pour les exportateurs de l’Etat Hébreu qui tirent la sonnette d’alarme.

Les exportateurs israéliens réalisent 33% de leurs échanges avec l’Union européenne. On comprend ainsi pourquoi l’appréciation du shekel, atteignant son niveau le plus haut face à l’euro, suscite de nombreuses inquiétudes.

Certains observateurs estiment que cette devise israélienne est surévaluée alors que les exportations du pays progressent moins rapidement que le commerce mondial. Et pour cause, les exportations représentent 30% du PIB de l’Etat Hébreu aujourd’hui, cette part était de 40% il y a dix ans.

Les exportateurs tirent la sonnette d’alarme 

Face au dollar, le shekel a gagné 2,5% depuis le début de l’année et, face à l’euro, la monnaie d’Israël ne cesse de grimper. Une situation jugée très préoccupante par Shraga Brosh, président de l’Association des industriels d’Israël, qui a envoyé un courrier au ministre de l’Economie Moshe Kahlon.

Le représentant des industriels israéliens appelle à la mise en place d’un plan d’urgence afin de soutenir les exportateurs israéliens qui travaillent dans la zone euro. Toujours selon Shraga Brosh, l’affaiblissement des exportations aurait comme risque majeur de mettre : « en péril la croissance future de l’économie nationale » .

Une croissance qui devrait être malgré tout de 3% en 2016 et de 3,5% pour l’année prochaine.

Pour en savoir plus sur l’économie d’Israël, découvrez notre vidéo avec tous les chiffres clés à connaître :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *