Energie : le Liban va attribuer ses licences offshore progressivement
#ASavoir #Actualite #AnalyseEconomique #BuzzNews #EchangesMediterraneens #Economie #EnDirectDe #Entreprises #VieDesEntreprises #LIBAN
Karl Demyttenaere
lundi 9 janvier 2017 Dernière mise à jour le Lundi 9 Janvier 2017 à 14:17

Au Liban, le Conseil des ministres a adopté deux décrets indispensables pour le lancement de l’appel d’offres sur l’attribution des licences d’exploration. La voie semble ouverte pour exploiter les ressources qui sommeillent au large des côtes libanaises.

L’Egypte, Israël… de nombreux pays en Méditerranée orientale ont commencé à exploiter les réserves en hydrocarbures situées près de leurs côtes. Le Liban était bloqué depuis 2013 en raison de deux décrets indispensables pour le lancement des appels d’offres sur l’attribution des licences, qui viennent seulement d’être adoptés au Conseil des ministres. 

Le lendemain, le 5 janvier, le ministre de l’Énergie et de l’Eau, César Abi Khalil, a annoncé que la première phase porterait sur cinq des dix blocs de concessions maritimes. Il s’agit d’un premier round d’attribution des licences d’exploration du gaz offshore.

Un retard rattrapable ?

D’après le membre du gouvernement, les signatures de contrats pourraient avoir lieu dans neuf mois tandis que la durée nécessaire pour l’exploration avant le début de la production est fixée à 5 ans.

A noter qu’en avril 2013, 46 compagnies, incluant 12 grands groupes internationaux habilités à se porter candidats en tant qu’opérateurs, avaient été déjà sélectionnés pour être dans l’appel d’offres. Reste à savoir si les groupes seront toujours intéressés aujourd’hui…

D’après plusieurs études, l’espace maritime libanais pourrait compter entre 340 000 milliards et 700 000 milliards de mètres cubes de gaz naturel, et entre 440 millions et 675 millions de barils de pétrole.

Pour en savoir plus sur l’économie du Liban, ne manquez pas notre vidéo sur les chiffres clés du pays :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *