Les start-ups israéliennes ont réalisées des levées de fonds records en 2016
#ASavoir #Actualite #AnalyseEconomique #BuzzNews #Economie #EnDirectDe #Entreprises #VieDesEntreprises #ISRAEL
Diane Janel
jeudi 12 janvier 2017 Dernière mise à jour le Jeudi 12 Janvier 2017 à 14:06

Les start-ups de l’Etat Hébreu ont levé 4,6 milliards de dollars en 2016 contre 4,43 milliards en 2015. Une véritable prouesse, si l’on en croit les chiffres du centre de recherche IVC-K

En 2016, les investisseurs ont été nombreux à être séduits par les start-up israéliennes prometteuses. La fintech BlueVine a réalisé  une levée de 40 millions de dollars, quant à celle de  Life On Air elle s’élève à 52 millions de dollars.

Des rachats avantageux ont également eu lieu : celui de la start-up israélienne de cloud Ravello par Oracle pour 430 millions de dollars, ou encore celui de SintecMedia par Francisco Partners pour 400 millions.

Le chinois Giant Interactive s’est aussi emparé de la société de jeux en ligne Playtika pour 4,4 milliards de dollars. Quant à Uber, il a obtenu pour 680 millions de dollars le rachat d’Otto, société israélienne spécialisée dans la conduite autonome de poids lourds

En revanche, les start-up israéliennes ont été moins actives qu’en 2015 en matière de cessions ou d’introductions boursières. Les start-ups se sont vendues pour montant total de 3,5 milliards en 2016, en recul de 67 % par rapport à 2015.

Pour en savoir plus l’innovation en Israël, découvrez notre interview de Muriel Touaty, Directrice générale de Technion France :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *