Zooba, le street-food égyptien avec un nouveau packaging
#ASavoir #Actualite #AnalyseEconomique #BuzzNews #CultureSport #Decideurs #Economie #EnDirectDe #Entreprises #VieDesEntreprises #EGYPTE
Ecomnews Med Redaction
vendredi 13 janvier 2017 Dernière mise à jour le Vendredi 13 Janvier 2017 à 11:18

Le jeune entrepreneur Mustafa El Refaey révolutionne le street-food égyptien et met en œuvre un concept novateur de vente avec l’ambition de promouvoir les produits locaux et les spécialités de la cuisine égyptienne. Après des débuts laborieux aux Etats-Unis, l’entrepreneur importera le l’art du fast-food dans son pays natal. Découverte !

C’est à un jeune âge que Mustafa El Refaey s’envole aux Etats-Unis pour poursuivre ses études. C’est le début d’une belle success-story, mais aussi d’un véritable parcours du combattant. Pour subvenir à ses besoins et financer ses études, le jeune égyptien s’est retrouvé dans l’obligation de trouver un travail.

Une tâche laborieuse pour les étudiants étrangers en première année du supérieur. Mustafa s’est donc vu contraint d’accepter un petit job de plongeur dans un snack auquel il renoncera au bout de quelques semaines à cause des conditions de travail difficiles.

Ayant fait preuve d’un certain sens de la débrouillardise, son chef lui propose un nouveau job en cuisine et lui apprend les bases du fast-food à l’américaine. Une fois son diplôme en poche, Mustafa rentre au pays avec une idée folle : devenir le numéro du fast-food au pays des Pharaons.

Zooba, la première chaine de fast-food en Egypte

Profitant d’une concurrence quasiment inexistante, Mustafa El Refaey lança en grandes pompes Zooba qui deviendra la première chaine de street-food en Egypte. La châine propose des plats 100% égyptiens préparés avec des produits fermiers frais de la production locale (riz au lait, poivrons grillés, taamia, kochari, jus et salades fraiches).

Présente en Egypte à travers un petit restaurant situé au cœur de Zamalek et plusieurs autres restaurants implantés dans les principaux centres commerciaux du Caire et à Heliopolis, Zooba revisite les plats traditionnels et attire une clientèle jeune avec une part non négligeable de chiffre d’affaires réalisée avec les touristes occidentaux qui apprécient l’accessibilité de ces mets locaux.

Pour découvrir l’économie de l’Egypte, regardez notre vidéo avec tous les chiffres clés à connaître :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *