Face à la dépréciation de la livre, l’Egypte autorise la hausse des prix des médicaments
#ASavoir #Actualite #AnalyseEconomique #BuzzNews #Economie #EnDirectDe #Entreprises #VieDesEntreprises #EGYPTE
Karl Demyttenaere
lundi 16 janvier 2017 Dernière mise à jour le Lundi 16 Janvier 2017 à 11:23

Après plusieurs mois d’âpres négociations avec les entreprises du secteur, l’Egypte va augmenter le prix de certains produits pharmaceutiques.

Face à la récente dépréciation de sa monnaie (entre 30 et 50%), l’Egypte va augmenter le tarif de certains produits pharmaceutiques. D’après le ministre de la santé Ahmed Rady, une augmentation de 15% va être appliquée aux médicaments produits localement alors que les produits importés seront eux majorés de 20%.

En novembre 2016, le pays a abandonné son taux de change fixe de 8,8 livres contre un dollar, suivant les recommandations du FMI. Cela a directement affecté l’importation de matières premières pour la fabrication de ces médicaments alors que leur prix est fixé par le ministère de la santé.

Face à cette situation, les groupes pharmaceutiques ont du stopper la production de certains médicaments génériques pour limiter leurs pertes. Cette décision d’autoriser la hausse des prix de ces produits intervient après une négociation entre le secteur et les pouvoirs publics.

Pour en savoir plus sur l’économie égyptienne, découvrez notre vidéo sur la capitale du pays :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *