Un porte-hélicoptères construit en France rejoint officiellement les forces navales égyptiennes
#ASavoir #Actualite #AnalyseEconomique #BuzzNews #EchangesMediterraneens #Economie #EnDirectDe #Politique #EGYPTE
Karl Demyttenaere
mardi 17 janvier 2017 Dernière mise à jour le Mardi 17 Janvier 2017 à 14:22

Le porte-hélicoptères Mistral Gamal Abdel-Nasser est à présent membre à part entière de la flotte militaire de l’Egypte. Ce vaisseau n’est pas le seul construit par la France à rejoindre ces forces.

Un navire type Mistral au large des côtes libanaises

Le 5 janvier, le président égyptien Abdel-Fattah Al-Sissi a inauguré, le nouveau siège du commandement sud des forces navales situé à Safaga, à 53 kilomètres au sud d’Hurghada sur la côte de la mer du Rouge.

Durant cette cérémonie, le président Sissi a également assisté à des manœuvres des forces navales égyptiennes avant de hisser le drapeau sur le porte-hélicoptères Mistral Gamal Abdel-Nasser. Ce bâtiment a été livré par la France en juin de l’année dernière

Ce vaisseau de projection va rejoindre la flotte également composé de la frégate FREMM (FRégate Européenne Multi-Missions puis FREgate Multi-Missions) Tahya Misr, livrée l’an dernier à l’Egypte. De plus, quatre corvettes Gowind 2 500 sont en ce moment en construction dans les chantier français de Lorient.

Pendant son discours, le commandant des forces maritimes, Ahmad Khaled Hassan, a souligné le renforcement qu’ont connu les forces navales au niveau de l’armement, des infrastructures et des ressources humaines. Une montée en puissance qui doit permettre également à l’Egypte de protéger ses ressources énergétiques situées en pleine mer comme le gisement Zohr.

Pour en savoir plus sur l’économie égyptienne, découvrez notre vidéo avec l’ensemble des chiffres clés :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *