La balance commerciale marocaine affiche un déficit supérieur à 18 milliards de dollars
#ASavoir #Actualite #AnalyseEconomique #BuzzNews #EchangesMediterraneens #Economie #EnDirectDe #MAROC
Diane Janel
mercredi 18 janvier 2017 Dernière mise à jour le Mercredi 18 Janvier 2017 à 11:44

D’après les statistiques publiées par l’Office des changes du Maroc, la balance commerciale du pays a enregistré un déficit en recrudescence.

Après une année 2015 marquée par un allègement de la balance commerciale au Maroc, la situation en 2016 a été nettement différente. Un déficit de 184,38 milliards de dirhams (18,3 milliards de dollars) a été enregistré en 2016, soit une hausse de 19,6% par rapport à l’année antérieure. En effet, durant l’année 2015 le déficit avait atteint son niveau le plus bas depuis dix ans, pour se situer à 152,27 milliards de dirhams (15,1 milliards $).

 Cette aggravation du déficit est due à une hausse non négligeable des importations (9,3%), conjuguée à une très faible augmentation des exportations (2,1%). Les achats de biens d’équipement (+25,7%), de produits finis de consommation (+15,2%), de produits alimentaires (+25%) et de demi-produits (+5%), sont à l’origine de la hausse d’importation.

Du côté des exportations, les secteurs automobile (+11,5%), aéronautique (+14,6%) et électronique (+10,2%) font état d’une bonne performance. Les secteurs du textile, du cuir et de l’agroalimentaire ne sont pas en reste, avec des hausses respectives de 6,7% et 4,5% de leurs chiffres d’affaires à l’export. 

Cependant, au niveau des exportations de phosphates, une baisse de 12,1% a été enregistrée, en raison de la conjoncture plutôt difficile sur les marchés internationaux.

Pour en savoir plus sur l’économie du Maroc, découvrez notre interview avec le Ministre de l’Industrie Moulay Hafid Elalamy :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *