Pour l'Algérie, l'année 2017 sera placée sous le signe du numérique pour le petit écran
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #CultureSport #Decideurs #Economie #EnDirectDe #ALGERIE
Diane Janel
mercredi 18 janvier 2017 Dernière mise à jour le Mercredi 18 Janvier 2017 à 16:28

La télévision numérique terrestre devrait couvrir 95% du territoire algérien en 2017.

Le ministre de la Communication d’Algérie, Hamid Grine a déclaré le 15 janvier 2017, au cours de la conférence de formation sur le thème  « Connaître les médias, le citoyen a droit à une information fiable » que « 2017 sera l’année de la TNT ». 

L’Algérie compte parmi les nombreux pays africains qui n’étaient pas passé à la Télévision numérique terrestre (Tnt) après le délai du 17 juin 2015 fixé par l’Union internationale des télécommunications (Uit).

Pourtant, l’Algérie est l’un des pays du continent les plus avancés sur le plan technologique. En 2015, le manque de préparation commerciale était à l’origine de ce retard. Depuis, l’Algérie a tenté de rattraper le temps perdu.

Montée en puissance de la TNT

Fin 2016, Tnt couvrait 85% du territoire national après la mise en service de 70 stations de diffusion. En 2017, ce taux va se hisser jusqu’à 95% selon Chawki Sahnine, le directeur général de l’Entreprise de télédiffusion algérienne (Tda). 

Le ministre de la communication Hamid Grine, a également indiqué que « tous les moyens humains et les équipements matériels seront mobilisés pour généraliser la Tnt à travers tout le territoire national ».  

Hamid Grine a souligné le problème de l’indisponibilité des décodeurs sur le marché national. Son ministère incite d’ailleurs les opérateurs à s’immiscer dans ce créneau pour assurer la fonctionnalité des équipements. 

Pour en savoir sur l’économie algérienne, découvrez l’analyse inédite de Bernard Duboé, ancien Directeur de la Société Générale Algérie :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *