La diaspora : un atout décisif pour l’économie israélienne
#ASavoir #Actualite #AnalyseEconomique #BuzzNews #EchangesMediterraneens #Economie #EnDirectDe #Politique #ISRAEL
Ecomnews Med Redaction
vendredi 20 janvier 2017 Dernière mise à jour le Vendredi 20 Janvier 2017 à 09:21

L’économie israélienne doit beaucoup aux investissements de la diaspora israélienne, notamment dans l’immobilier, le tourisme, le high-tech, etc. Focus.

L’Ambassade d’Israël au Pérou

Le ministère israélien de la diaspora a récemment publié les conclusions de son étude sur la contribution des Israéliens du monde à l’essor de l’économie de l’Etat Hébreu. Les dons et les investissements ont été passés au crible dans des secteurs sensibles comme le tourisme, l’immobilier et le high tech. Eclairage…

Les investissements de la diaspora en chiffres

L’étude menée par Rational Economical Projects, une agence israélienne d’études économiques, a permis de tirer des conclusions qui remettent en cause beaucoup d’idées reçues en la matière. Le nombre d’Israéliens qui vivent à l’extérieur du pays s’élève à 8,1 millions, soit 56% de la population juive dans le monde, selon le ministère israélien de la Diaspora.

L’étude a évalué l’impact de cette communauté sur cinq grands domaines de l’économie israélienne, à savoir les dons philanthropiques, l’immobilier, le tourisme, les investissements et les exportations.

Ainsi, les dons sont estimés à deux milliards d’euros par an et sont principalement destinés aux secteurs de l’éducation et de la recherche. Quant aux investissements immobiliers des Israéliens du monde, ils sont évalués à 1,5 milliard d’euros, soit 4% des investissements immobiliers cumulés dans le pays.

Du côté du tourisme, les Israéliens de la diaspora contribuent à hauteur d’un peu plus d’un milliard d’euros. L’étude précise par ailleurs que 27% des touristes qui se rendent annuellement dans l’Etat hébreu sont des Israéliens résidents à l’étranger.

Le « Made in Israël » très prisé par la diaspora

La diaspora israélienne consacre également une partie de son à des opérations de capital-investissement dont le montant annuel est estimé à 1,1 milliard d’euros. Selon l’étude, les Israéliens du monde accaparent 63% de l’investissement en capital-risque avec un engouement certain pour le secteur high-tech. Le pays est d’ailleurs un champion mondial en matière de startups technologiques.

Enfin, l’étude révèle que la diaspora israélienne affectionne particulièrement les produits estampillés « Made in Israël » : les imports sont estimés à 450 millions d’euros annuellement.

Pour en savoir plus sur l’action d’Israël à l’international, découvrez notre interview de l’Ambassadeur d’Israël en France :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *