Le président égyptien Al-Sissi a l'exclusivité du premier coup de fil de Donald Trump vers l'Afrique
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #Decideurs #Economie #EnDirectDe #Institutions #Politique #EGYPTE
Diane Janel
jeudi 26 janvier 2017 Dernière mise à jour le Jeudi 26 Janvier 2017 à 10:25

Le 23 janvier, Donald Trump a eu un entretient téléphonique avec le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi.

Le nouveau président des États-Unis a téléphoné à  son homologue égyptien le lundi 23 janvier. Donald Trump lui a assuré que l’assistance militaire fournie par les États-Unis à l’Égypte perdurera sous son mandat. Selon Sean Spicer, porte-parole de la Maison blanche, la nouvelle équipe veillera à ce que « cette assistance soutienne bien le combat militaire contre le terrorisme ». 

Entre 2013 et 2015, l’aide militaire américaine pour l’Égypte avait été suspendue en raison de la répression menée par le régime Al Sissi contre les partisans de l’ancien président démocratiquement élu Mohamed Morsi.

L’aide avait été rétablie en mars 2015, avec une enveloppe de 1,3 milliard de dollars par an. La diplomatie américaine avait ensuite publiquement relancé le partenariat stratégique avec l’Égypte en août 2015, espérant que le soutien de Washington contribue à la sécurité et la lutte antiterroriste. 

Sean Spicer a également souligné l’importance de l’axe reliant Washington et Le Caire : « les Etats-Unis restent engagés en faveur de cette relation bilatérale qui a aidé les deux pays à surmonter les défis dans la région pendant des décennies ».

Sean Spicer n’écarte pas l’idée d‘une possible visite de Donald Trump en Égypte.

Pour aller plus loin, découvrez notre vidéo sur les chiffres clés de l’Egypte :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *