6 milliards de dollars vont être mobilisés pour construire des raffineries en Algérie
#ASavoir #Actualite #AnalyseEconomique #BuzzNews #Economie #EnDirectDe #Entreprises #VieDesEntreprises #ALGERIE
Karl Demyttenaere
jeudi 2 février 2017 Dernière mise à jour le Jeudi 2 Février 2017 à 09:57

Sonatrach veut construire 4 nouvelles raffineries en Algérie pour améliorer ses capacités de production et de raffinage.

Le 31 janvier, d’après Reuters, la Sonatrach a lancé un appel d’offres à l’endroit de soumissionnaires internationaux pour la construction de quatre raffineries pétrolières. Le coût programmé des installations serait d’environ 6 milliards de dollars.

Ce programme concernerait une raffinerie à Tiaret (ouest de l’Algérie), une raffinerie à Hassi Messaoud (centre du pays) pour traiter le brut extrait du plus grand gisement pétrolier du pays, et 2 usines à Skikda (nord-est du pays). A noter que les installations de Tiaret et Hassi Messaoud devrait avoir chacune une capacité de traitement de 5 millions de tonnes

Ce programme s’inscrit dans la volonté de l’Algérie de se rapprocher de l’autosuffisance énergétique en développant les capacités de raffinage, augmentant les revenus pétroliers et en construisant un hub énergétique.

C’est pourquoi l’Algérie maintient un rythme croissant d’investissements depuis le début de la chute des prix du pétrole. Pour améliorer ses rendements, le pays a prévu de mobiliser 70 milliards de dollars sur les 5 prochaines années.

Pour en savoir plus sur les investissements en Algérie, découvrez notre interview exclusive de Bernard Duboe, ancien Directeur de la Société Générale en Algérie :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *