Une délégation va finaliser l'accord pour l’importation en Egypte de pétrole venant d'Irak
#ASavoir #Actualite #AnalyseEconomique #BuzzNews #Economie #EnDirectDe #EGYPTE
Diane Janel
lundi 6 février 2017 Dernière mise à jour le Lundi 6 Février 2017 à 13:48

Une délégation du Caire est attendue à Bagdad pour formaliser le contrat d’importation.

 

D’après une déclaration de Tarek El Molla, le ministre égyptien de l’Énergie, une délégation égyptienne est attendue en février à Bagdad pour formaliser un important contrat d’importation de pétrole en provenance d’Irak. Le responsable a ajouté « il est prévu que l’accord soit conclu avant la fin du premier trimestre de cette année ».

Contencieux avec l’Arabie Saoudite

Cela fait suite à la récente décision des autorités égyptiennes qui souhaite commencer à importer 1 à 2 millions de barils de pétrole par mois. Si l’Égypte a choisit l’Irak comme partenaire, ce n’est pas anodin.

En effet, l’Arabie Saoudite, qui était autrefois son fournisseur, a décidé de mettre fin à ses exportations de produits pétroliers vers l’Égypte. Un manque de réformes économiques a porté défaut au Caire, car il s’agit d’une condition sine qua non du royaume wahhabite pour accorder son aide financière.

En novembre dernier, il a même fini par suspendre toutes formes d’aides dédiées à la relance de l’économie égyptienne.

Réduire une dépendance trop élevée

Dans le futur, l’Égypte ambitionne de réduire sa dépendance aux importations de produits pétroliers. Le pays compte sur ses gigantesques réserves de gaz qui devraient lui permettre de se passer des importations d’ici à 2020. L’Égypte devrait pourrait devenir un important exportateur de gaz à partir de cette date.

Pour en savoir plus sur l’économie de l’Egypte, découvrez notre vidéo sur la capitale égyptienne :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *