120 millions d’euros octroyés en faveur d’un projet hydro-agricole marocain
#ASavoir #Actualite #AnalyseEconomique #BuzzNews #EchangesMediterraneens #Economie #EnDirectDe #Entreprises #VieDesEntreprises #MAROC
Diane Janel
jeudi 9 février 2017 Dernière mise à jour le Jeudi 9 Février 2017 à 08:43

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement accorde un prêt au Maroc pour un projet hydro-agricole.

Aziz Akhannouch, ministre marocain de l’agriculture

Le ministère marocain de l’agriculture et de la pêche maritime va entrer en collaboration d’ici mars avec la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD).

Un projet de grande ampleur

D’après le site Le Matin, un contrat de prêt d’un montant de 120 millions d’euros va être signé par les deux partenaires. Le prêt va servir à financer un projet hydro-agricole dans la région du Saïs, au Nord du Maroc.

Un ouvrage souterrain de transfert d’eau va être construit. Il devrait permettre d’acheminer annuellement sur 135 km, 100 millions de mètres cubes d’eau en moyenne depuis le barrage de M’dez en cours de construction à Tazouta ( au nord du pays) dans la province de Sefrou, jusqu’à la plaine du Saïs.

De nombreux bénéfices

Le ministère de l’agriculture et de la pêche maritime espère que ce projet comble le déficit hydrique de la région du Saïs évaluée à 100 millions de m3 par an, et assure une disponibilité en eau pour l’irrigation des terres agricoles de la région du Saïs.

Sur le plan écologique, le projet vise aussi à réduire la pression exercée sur la nappe phréatique de Fès-Meknès, qui alimente à elle seule la plaine du Saïs.

Pour en savoir plus sur l’économie marocaine, découvrez notre vidéo sur les chiffres clés du Royaume :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *