#ASavoir #Actualite #AnalyseEconomique #BuzzNews #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #EnDirectDe #PhotosEtVideos #Politique #ALGERIE
Karl Demyttenaere
vendredi 10 février 2017 Dernière mise à jour le Vendredi 10 Février 2017 à 16:41

L’IPEMED (l’Institut de Prospective Economique du Monde Méditerranéen) a organisé son second Petit-déjeuner de la Méditerranée et de l’Afrique baptisé : « L’Algérie de demain » à Paris le 7 février. L’occasion pour le Président-fondateur du think tank Jean-Louis Guigou de nous livre son analyse sur ce pays au potentiel colossal.

“L’Algérie de demain”, tel était le thème du 2ème Petit-Déjeuner de la Méditerranée et de l’Afrique organisé par l’IPEMED (l’Institut de Prospective Economique du Monde Méditerranéen) le 7 février à Paris.

Aujourd’hui, la diversification de l’économie représente l’un des principaux défis pour l’Algérie mais au-délà de ces élements, Jean-Louis Guigou, Président-fondateur voit l’extraordinaire potentiel de ce géant en devenir qui affirme : “il ne faut pas s’arrêter à du conjoncturel, structurellement l’Algérie va être un très grand pays” rajoutant que “l‘Algérie veut diversifier sa production et ses exportations“.

Le Président-fondateur de l’IPEMED met en avant quatre facteurs qui annoncent l’avenir prometteur de l’Algérie :

– la montée en puissance de l’Afrique en général, l’Algérie disposant d’un positionnement géographique avantageux entre l’Europe, le Maghreb et le continent africain ;

l’industrialisation du nord de l’Afrique, avec un bassin de plus de 150 millions d’emplois ;

– la vision géopolitique d’Alger qui construit avec la Chine un axe de communication à travers l’Afrique occidentale entre sa capitale et Lagos, au Nigéria

– la force de la diaspora algérienne, très nombreuse et dynamique avec près de 300 entrepreneurs algériens dans la “Silicon Valley” américaine.

Quelles erreurs ne pas faire lorsqu’on veut investir en Algérie ? Les conseils de Bernard Duboé, ancien Directeur de la Société Générale en Algérie :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *