Tunisie : L'escargot, un marché à promouvoir.
#ASavoir #Actualite #AnalyseEconomique #BuzzNews #Decideurs #Economie #Emploi #EmploiFormation #Recrutement #TUNISIE
Diane Janel
mardi 14 février 2017 Dernière mise à jour le Mardi 14 Février 2017 à 09:38

Un projet pilote tuniso-qatari de transformation et de conditionnement des produits agricoles va être établi fin mai-début juin 2017. Explications …

D’ici la fin mai-début juin 2017, un projet de transformation et de conditionnement des produits agricoles devrait être opérationnel en Tunisie.  Cette nouvelle a été dévoilée par Rim Ben Mansour, représentante de la fondation qatarie Sheikh Thani Ibn Abdullah for Humanitarian Services (RAF), le bailleur de fonds du projet.

Un projet en plusieurs étapes.

Ce projet lançé en août 2016 va se dérouler en plusieurs étapes. La première mesure va se concentrer sur l’héliciculture. “On ambitionne de créer 70 emplois, et également d’encadrer 60 éleveurs d’escargots afin d’obtenir une amélioration du rendement et de la qualité des produits.” précise-t-elle.

Outre le volet production,la seconde étape s’attachera à augmenter la commercialisation et la distribution des produits, aussi bien sur le marché local que sur le marché international.

Un projet ambitieux

Le projet s’étendra sur une superficie de 10 hectares, à l’entrée de la ville de Zaghouan, localisée au nord de la capitale Tunis. Il comprendra un laboratoire, des espaces de collecte, de conditionnement et d’exposition ainsi que des espaces de transformation et de formation.

Son coût est estimé à 2,6 millions de dinars tunisiens (1 million $). Il s’agit d’un projet ambitieux pour la Tunisie qui souhaite s’améliorer sur le plan de l’héliciculture. Le pays à l’intention d’exporter 800 tonnes d’escargots d’ici 2020.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *