https://youtube.com/watch?v=_Q2nynEyaso%3Flist%3DPLf1MiEFJ9JZODayh30udPDoSQoTOfw9jW
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #Decideurs #Economie #Entreprises #Institutions #PhotosEtVideos #VieDesEntreprises #ALGERIE
Diane Janel
jeudi 16 février 2017 Dernière mise à jour le Jeudi 16 Février 2017 à 08:49

L’Algérie a l’ambition de fournir son expertise télécom à plusieurs marchés d’Afrique.

Le 12 janvier 2017, sur les ondes de la radio Chaîne 3 Imane Houda Feraoun, la ministre algérienne de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, a dévoilé les ambitions de l’Algérie de fournir son expertise télécom dans plusieurs marchés d’Afrique.

Cette déclaration d’Imane Houda Feraoun a préludé la Conférence africaine sur la gouvernance d’internet, organisée en collaboration avec la Banque africaine de développement et en partenariat avec l’Union internationale des télécommunications (UIT).

 

Une aubaine pour Algérie Télécom, mais pas seulement…

La ministre mise sur groupe Algérie Télécom qui jouera le rôle de pionnier dans la stratégie nationale de conquête des marchés télécoms africains. La société et ses filiales comptent lancer des appels d’offres « pour la mise en place de mécanismes permettant le déploiement de centaines de kilomètres de fibre optique dans les pays voisins tels que le Niger, le Mali et le Tchad ».

Dans un premier temps, le principal acteur sera le groupe Algérie Télécom (AT) avec toutes ses filiales, mais toutes les entreprises intéressées sont invitées à y investir, a-t-elle souligné .Imane Houda Feraoun a préciser qu’en vertu d’un accord avec la Banque Africaine de Développement (BAD), ces entreprises bénéficieront d’un avantage par rapport à leurs homologues européennes.

 

Un pied au Mali

Algérie Télécom a d’ores et déjà un pied au Mali. L’entreprise devrait signer, d’ici peu, un mémorandum avec le pays pour renforcer ses capacités Internet à haut débit grâce à l’Alcomsat 1, le premier satellite de télécommunications algérien dont la mise en orbite est annoncée pour le premier trimestre de cette année. (article ecomnewsmed). 

“L’objectif de ce partenariat est notamment de déployer le service universel, la couverture des zones désertiques au Mali avec notre satellite Alcom Sat 1, qui sera en orbite le mois de juin”, a précisé Imane Houda Feraoun.

 

L’Algérie veut affirmer son rôle leader dans le continent.

Mme Feraoun a souligné la nécessité de faire des Technologies de l’information et de la communication un secteur créateur de bénéfices. En Afrique, avec une population dépassant un milliard, “moins de 300 millions d’habitants seulement sont connectés” à internet et le taux de pénétration “n‘a pas encore atteint 3 %“.

C’est d’abord un acte politique“, a déclaré la ministre. “Hormis cela, ramener la fibre dans les zones enclavées de l’Afrique, permettre l’accès à la bande passante et une couverture satellitaire dans ces pays, contribuera, aussi, à l’essor de notre économie“, a t-elle estimé.

 

Vous aimerez aussi notre vidéo ” Quelles sont les opportunités d’affaires en Algérie et au Maroc ? “

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *