Un appel d’offres lancé en Tunisie concernant les licences pour l’Internet des objets
#ASavoir #Actualite #AnalyseEconomique #BuzzNews #Economie #EnDirectDe #Entreprises #Politique #VieDesEntreprises #TUNISIE
Diane Janel
mercredi 22 février 2017 Dernière mise à jour le Mercredi 22 Février 2017 à 17:03

Internet devrait bientôt franchir une nouvelle étape en Tunisie, comme en témoigne le lancement d’un appel d’offres pour l’attribution de licences concernant les réseaux d’accès pour la fourniture de services de l’Internet des Objets (IoT).

 

Un appel d’offres a été lancé afin de dynamiser internet en Tunisie. Ainsi, le ministère tunisien des Technologies de la Communication et de l’Economie Numérique a accordé des licences pour l’Internet des objets (IoT).

L’IoT consiste à doter des objets comme les appareils électroménagers, les montres, ou les télécommandes d’une capacité à communiquer. Ainsi, elle peuvent traiter l’information et prendre des décisions sans que cela ne nécessite d’intervention humaine. 

Un programme stratégique

Ce projet a été réalisé dans le cadre de la mise en oeuvre du plan national stratégique et du programme de développement de la Tunisie numérique. Le Ministère des Technologies de la Communication et de l’Economie Numérique, en application de l’article 31 bis du code des télécommunications, a lancé un appel d’offres. Les entreprises qui deviendront adjudicataires de ces licences opèreront sur la bande 863-870 MHz. Le dernier délai pour le dépôt des offres de licences a été fixé pour le 31 Mars 2017 à midi.

Comme l’a expliqué Hatem Ben Salem, à la tête de l’Institut Tunisien des Etudes Stratégiques, lors d’un séminaire organisé le 1er juin 2016, il s’agit d’une avancée importante car « l’investissement dans le secteur de l’Internet des objets peut aider à créer des investissements, des entreprises et des richesses pour la Tunisie ».

Un appel d’offres ouvert à tous

Anouar Maaroufi, Ministre tunisien des Technologies de l’Information et des Communications, a déclaré le 8 février 2017 que la licence sera accordée à un prix symbolique à tous ceux qui en feront la demande.

Pour l’élaboration des conditions et des modalités d’attribution des licences IoT, objet de cet appel d’offres, le ministère a pris en considération les avis de sept startups en réponse aux consultations élaborées par l’Agence Nationale des Fréquences entre le 20 mai et le 17 juin 2016.

Pour en savoir plus sur la Tunisie, découvrez notre vidéo exclusive avec tous les chiffres clés sur le pays :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *