Portrait de RealFace, la start-up israélienne croquée par Apple
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #Economie #EnDirectDe #Entreprises #VieDesEntreprises #ISRAEL
Karl Demyttenaere
jeudi 23 février 2017 Dernière mise à jour le Jeudi 23 Février 2017 à 12:42

Spécialiste de la reconnaissance faciale, la jeune pousse israélienne RealFace fondée en 2014 a été rachetée pour plusieurs millions de dollars par le géant américain Apple.

Apple est présent en Israël avec un centre de R&D à Herzliya (près de Tel-Aviv), son second plus grand centre de recherche et développement avec 800 employés. Mais le groupe ne s’arrête pas là puisqu’il fait main basse depuis plusieurs années sur les pépites les plus prometteuses de la Silicon Wadi israélienne.

En 2011, la firme à la pomme s’était emparée du spécialiste de l’optimisation de mémoire flash Anobit pour 400 millions de dollars. Deux ans plus, le groupe américain récidive avec l’expert en reconnaissance des gestuelles PrimeSense pour 345 millions de dollars. Enfin, Apple a racheté dans la foulée pour 20 millions de dollars LinX, spécialisé dans les capteurs pour mobile.

Une pépite pleine d’avenir

A présent, c’est au tour de RealFace, spécialiste de la reconnaissance faciale et de l’intelligence artificielle, d’être repris par Apple qui aurait débourser plusieurs millions de dollars pour se l’offrir selon nos confrères du quotidien économique israélien Calcalist.

Cette jeune structure fondée en 2014 et comptant 5 personnes a développé une technologie apte à s’appuyer sur le « deep learning » pour identifier une personne en fonction de ces traits et des spécificités de son visage. La start-up créée par Adi Eckhouse Barzilai et Aviv Madar s’est appuyé sur une levée de fonds de 1 million de dollars. 

Pour rappel, en 2012, Facebook avait mobilisé 100 millions de dollars pour acheter Face.com, autre start-up de l’Etat Hébreu elle-aussi spécialisée dans la reconnaissance faciale.

Pour en savoir plus sur les innovations et les start-ups en Israël, découvrez notre interview exclusive de Muriel Touaty, Directrice générale de Technion France :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *