#ASavoir #Actualite #AnalyseEconomique #AvisDExperts #BuzzNews #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #EnDirectDe #Entreprises #PhotosEtVideos #VieDesEntreprises #ALGERIE
Karl Demyttenaere
lundi 27 février 2017 Dernière mise à jour le Lundi 27 Février 2017 à 13:40

Jean-Louis Levet, Haut responsable à la coopération industrielle et technologique franco-algérienne, dévoile quelles sont selon lui les 3 grandes étapes incontournables pour réussir son investissement en Algérie lorsqu’on est une entreprise étrangère.

 

Économiste et essayiste, Jean-Louis Levet a été nommé Haut Responsable à la coopération industrielle et technologique franco-algérienne en mai 2013. Il travaille au rapprochement industriel entre la France et l’Algérie

Selon lui, il faut passer par trois étapes essentielles pour réussir son investissement en Algérie lorsqu’on est une entreprise étrangère :

– effectuer une veille réglementaire, technique et commerciale

trouver le bon partenaire algérien, puis prendre le temps de construire une relation de confiance sur place en prévoyant sa trésorerie en ce sens ;

– enfin, garder une vision globale sur le projet qu’il faut envisager de la maintenance jusqu’à la formation.

Jean-Louis Levet durant son intervention au Petit-Déjeuner d’Ipemed : “L’Algérie de demain”

L’Algérie, un marché proche de la France

Selon Jean-Louis Levet, “au-delà des arguments classiques de la proximité et de la langue commune (…) il y a une demande de France des entrepreneurs algériens” explique-t-il. Cependant, il ne faut pas se concentrer uniquement sur Alger pour mener ses investissement et envisager tous les territoires.

Le Haut Responsable à la coopération industrielle et technologique franco-algérienne ne cache pas que malgré les nombreuses opportunités sur le marché algérien, il y a également certaines difficultés comme le fait que l’économie informelle représente 30% du PIB.

 

Vous aimerez aussi notre vidéo sur ” L’ Algérie et la France doivent absolument coopérer pour réussir “

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *