https://youtube.com/watch?v=s586stYoy4k%3Flist%3DPLf1MiEFJ9JZODayh30udPDoSQoTOfw9jW
#ASavoir #Actualite #Agenda #AnalyseEconomique #AvisDExperts #BuzzNews #Economie #PhotosEtVideos #EGYPTE
Ecomnews Med Redaction
lundi 27 février 2017 Dernière mise à jour le Lundi 27 Février 2017 à 10:53

L’Egypte, 15ème puissance économique mondiale d’ici l’année 2050 ? C’est en tout cas ce qu’affirme une étude du cabinet de conseil PwC.

Rapport PwC : l’Egypte sera la 15ème puissance économique mondiale en 2050

Le cabinet d’audit et de conseil PWC a récemment publié une étude intitulée « The Long View, How will the global economic order change by 2050 ? » au sujet de l’évolution des puissances mondiales et des pays émergents de 2016 à 2050.

Au menu : des bouleversements de taille dans le top 20 avec notamment la sortie de nombreux pays européens au profit de pays comme l’Egypte ou l’Arabie Saoudite. Décryptage…

La dynamique démographique et les investissements dans l’éducation : facteurs clé de croissance

Pour PwC, les investissements dans l’éducation et la dynamique démographique sont les principales causes de ce bouleversement, ce qui explique d’ailleurs en partie les places occupées par des foyers démographiques comme la Chine et l’Inde.

L’Egypte, qui devrait occuper la 21e place mondiale en 2030 avant d’avancer de 6 places en 2050, devrait enregistrer un bond spectaculaire grâce notamment à un PIB PPA qui s’établirait à plus de 1 105 milliard de dollars… des prévisions qui contrastent drastiquement avec la conjoncture économique compliquée du Caire avec notamment les pressions du FMI qui ont conduit à la dévaluation de la livre égyptienne et à la restructuration ds subventions non pétrolières. Notons toutefois que le pays connaît un certain dynamisme entrepreneurial, notamment dans le social.

Croissance économique mondiale : les projections de PwC à l’horizon 2050

Selon l’étude, les pays émergents de l’E7 (la Chine, l’Inde, le Brésil, l’Indonésie, le Mexique, la Turquie et la Russie) devraient peser près de 50% du PIB mondial d’ici 2050.

Sur la même période, la croissance moyenne de ces économies émergentes devrait s’établir à 3,5% dans les trois prochaines décennies. En 2050, la Chine et l’Inde pourraient représenter une part de 35% du PIB mondial au lieu de 25% aujourd’hui. A terme, le top 10 des plus grandes puissances économiques mondiales sera vraisemblablement composé des économies aujourd’hui émergentes.

A contrario, PwC prévoit une baisse de la part des pays industrialisés du G7 dans le PIB mondial pour s’établir à 20%. La croissance annuelle moyenne de ces pays devrait se stabiliser à 1,6%, soit presque 2 points de moins que les puissances économiques émergentes. Quant à la répartition du pouvoir économique mondial, le Pays de l’Oncle Sam devrait céder sa 2e place au géant indien.

Vous aimerez aussi nos vidéos sur les chiffres clés du Caire et de l’Egypte

    

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *