L'écosystème des startups marocaines dynamisé avec les financements d'Outlierz
#Actualite #AideAuxEntreprises #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #Entreprises #VieDesEntreprises #MAROC
Diane Janel
mercredi 1 mars 2017 Dernière mise à jour le Mercredi 1 Mars 2017 à 17:03

Retour sur le lancement dernièrement du fonds marocain Outlierz dédié à l'Afrique d'une valeur de 4 millions d'euros. Comment cette structure dynamique prévoit d'aider les starts-ups africaines ?

Outlierz, un fonds dédié aux startups africaines, voit le jour. Il prévoit d’investir des tickets allant de 46 000 à 187 000 euros, dans des start-ups. Toutes les start-ups, développée ou non, peuvent profiter de ce ” coup de pouce”. Les entreprises sélectionnées bénéfécieront aussi de l’expertise d’un réseau de professionnels

Renforcer les petites et grandes startups 

Dans un communiqué, Outlierz a annoncé qu’il a l’intention de “générer des startups à fort potentiel de croissance, de faciliter leur collaboration avec les grands groupes et de les accompagner jusqu’à leur prochaine levée de fonds”.
 
Le communiqué précise également que la société souhaite financer des startups “au stade ‘pre-seed”, c’est-à-dire les entreprises qui disposent d’un prototype et des premiers clients  ainsi que les start-ups “au stade ‘seed‘, c’est-à-dire celles qui ont un produit sur le marché et génèrent déjà un chiffre d’affaires
 
Toute start-up africaine avec un produit un minimum viable ou un prototype a pu ainsi candidater avant le 28 février, y compris ceux qui sont plus avancés dans le lancement.

Prendre exemple sur les startups californiennes

Outlierz a été crée par Kenza Lahlou, qui dirige un réseau d’entrepreneurs appelé StartupYouLife. Son intention première consistait à importer dans son pays l’esprit dynamique qui régne au sein des entreprises californiennes. Le projet est soutenu par Michael Seibl ,le président du conseil d’administration de Y Combinator, et 500 Startups de Hassan Haider. 
 
Il y a peu de fonds basés sur la région du Maghreb, le Fonds numérique du Maroc est l’un des plus important. Africinvest, quant à lui, est basé en Tunisie. Selon la base de données VC4A, Outlierz va dailleurs rejoindre une gamme d’investisseurs et de groupes d’investissement basés sur tout le continent.
 
Il y aura probablement une concurrence avec des fonds localisés au Moyen-Orient, et qui commencent aussi à convoiter l’Afrique de l’Est 
 
Pour en savoir plus l’écosystème des start-ups au Maroc, découvrez notre interview de Naoufal Chama, Président de Start-Up Maroc :
 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *