Un géant gazier américain va investir 3,75 milliards de dollars dans un champ au large d'Israël
#ASavoir #Actualite #AnalyseEconomique #Decideurs #Economie #Entreprises #Politique #VieDesEntreprises #ISRAEL
Diane Janel
mercredi 1 mars 2017 Dernière mise à jour le Mercredi 1 Mars 2017 à 11:38

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu se félicite du financement obtenu par le champ gazier du Leviathan, au large d’Israël, qui devrait recevoir 3,75 milliards de dollars de la part de Noble Energy.

Le géant américain de l’énergie Noble Energy a annoncé qu’un financement de 3,75 milliards de dollars a été obtenu pour développer le champ de gaz israélien Leviathan. Le réseau devrait être opérationnel d’ici 2019. En développant le Leviathan, Israël espère devenir un exportateur de gaz majeur et être autosuffisant sur le plan énergétique. Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s’est félicité de cette nouvelle.

Une excellente nouvelle pour le gouvernement

Benjamin Netanyahu , qui a fait de l’accord gazier une pièce maîtresse de son programme, a salué la décision de Noble Energy d’investir 3,75 milliards de dollars dans le champ gazier Leviathan. Il a annoncé sur son compte Twitter : « C’est une bonne journée pour l’économie et les citoyens d’Israël », « Cela permettra de fournir du gaz à l’Etat d’Israël et fera progresser notre coopération avec les partenaires régionaux », a t-il ajouté.

Grâce à la découverte de ces grandes réserves de gaz, Netanyahu ambitionne de rendre son pays indépendant sur le plan énergétique. Il espère aussi générer des milliards de dollars en recettes fiscales. Cependant, certains sceptiques estimaient à l’époque que l’accord donnait des conditions excessivement favorables aux grands groupes proches du gouvernement. 

Un champ aux ressources concidérables 

Pour rappel, le champ gazier du Léviathan, découvert en juin 2010, se situe à 130 km à l’ouest de Haïfa, dans le bassin Levantin. A lui seul, il contenait 535 milliards de mètres cubes de gaz naturel, avec 34,1 millions de barils de condensat. Le 30 mars 2013, Israël commence à pomper le gaz du champ de Tamar découvert en Méditerranée en 2009

Selon les estimations de Noble Energy, son exploitation commerciale, combinée à celle du champ gazier Leviathan, permettrait de garantir l’indépendance énergétique de l’État d’Israël au cours des 20 prochaines années, grâce à un potentiel gazier estimé à 450 milliards de m3.

Stover, le président et le PDG de Noble Energy, a fait remarquer dans un communiqué: « Mettre Leviathan en réseau augmentera l’offre de gaz naturel d’Israël, renforcera encore plus l’engagement de l’État à convertir les centrales au charbon en gaz de combustion plus propre et fournira des ressources énergétiques abordables aux citoyens israéliens et aux pays voisins de la région sous-alimentée ».

Pour en savoir plus sur l’économie d’Israël, découvrez nos vidéos :

    

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *