Emploi au Liban : près de huit employeurs sur dix prévoient d’embaucher en 2017
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #EchangesMediterraneens #Economie #Emploi #EmploiFormation #EnDirectDe #Entreprises #Politique #Recrutement #VieDesEntreprises #LIBAN
Karl Demyttenaere
vendredi 3 mars 2017 Dernière mise à jour le Vendredi 3 Mars 2017 à 11:26

D’après le dernier sondage Middle East Job Index, les entreprises libanaises vont beaucoup recruter en 2017. Retour sur les chiffres clés de l’enquête.

Menée conjointement par Bayt.com et YouGov, groupe de recherche et conseil, une récente enquête sur le marché de l’emploi au Moyen-Orient livre des prévisions particulièrement rassurantes pour les demandeurs d’emploi libanais. En effet, environ 80% des employeurs prévoient de recruter en 2017. Décryptage !

Les chiffres clés du sondage

L’étude Middle East Job Index a été réalisée auprès de 3 107 personnes via internet entre le 4 décembre 2016 et le 22 janvier 2017. Les personnes interrogées sont issues de 14 pays différents : Qatar, Emirats Arabes Unis, Bahreïn, Oman, Koweït, Arabie Saoudite, Liban, Syrie, Maroc, Egypte, Jordanie, Algérie, Tunisie et Pakistan. C’est donc au Liban que les intentions d’embauche sont les plus élevées, avec 8 employeurs sur 10 qui envisagent de recruter dans les 3 puis les 12 prochains mois.

55% des entreprises libanaises songent à le faire au cours du prochain trimestre. En ce qui concerne les postes à pourvoir, 33% de ces entreprises prêtes à embaucher dans les trois mois à venir vont s’intéresser à des profils de Junior Executive, 28% veulent embaucher un Manager et enfin 25% souhaitent employer un Exécutif.

D’autre part, 23% et 19% des employeurs libanais interrogés dans le cadre de ce sondage ont déclaré qu’ils souhaitent respectivement recruter des cadres et des directeurs de la fonction commerciale.

On notera également que le potentiel d’embauche le plus élevé (67%) est à chercher du côté des organisations de l’industrie hôtelière, des loisirs et du divertissement qui, malgré un cru estival 2016 mitigé, espèrent tirer leur épingle du jeu. Viennent ensuite les organisations des secteurs du Conseil et du Management avec 57% d’intentions d’embauche.

Enfin, 54% des grandes entreprises locales ont déclaré qu’elles allaient « définitivement » ou « probablement » recruter lors des 3 prochains mois, devant les multinationales (52%) et les grands groupes ou PME du privé (51%).

Ce que les entreprises attendent de leurs futurs collaborateurs

Les employeurs ont visiblement une idée précise sur les qualifications académiques de leurs futurs employés. Ainsi, 39% des employeurs recherchent des diplômés en Gestion des affaires, suivis des profils administratifs (21%) et des compétences associées aux Technologies de l’Information (20%).

Enfin, notons que 23% des répondants au Liban préfèrent des candidats expérimentés (quel que soit le poste précédant). D’autres ont des demandes plus spécifiques : 27% recherchent de l’expérience commerciale et 38% lorgnent sur des candidats expérimentés en gestion.

Pour en savoir plus sur l’économie du Liban, découvrez nos vidéos :

    

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *