Inauguration d'un nouveau Master professionnel en économie numérique en Algérie
#ASavoir #Actualite #BonsPlans #BuzzNews #Decideurs #Economie #Emploi #EmploiFormation #EnDirectDe #Entreprises #Institutions #VieDesEntreprises #ALGERIE
Diane Janel
vendredi 10 mars 2017 Dernière mise à jour le Vendredi 10 Mars 2017 à 14:21

Le ministère des Finances lance en collaboration avec l’Institut supérieur de gestion et de planification (ISGP), un master professionnel en économie numérique. Une initiative qui témoigne de la volonté d’Alger de développer la formation dans ce domaine porteur.

Le 7 mars, un Master professionnel en économie numérique  a été lancé en Algérie. Il sera destiné dans un premier temps aux cadres du ministère, et s’ouvrira par la suite à d’autres acteurs. Ce master est né du partenariat liant le ministère des Finances à l’Institut supérieur de gestion et de planification (ISGP). Ce programme de formation touchera plusieurs secteurs des finances, et visera à les moderniser.

Une formation de qualité

Le programme délivrera une formation destinée à préparer une ressource humaine qualifiée et disposant des compétences nécessaires. Ainsi, cette main d’oeuvre qualifiée sera en mesure  d’accompagner l‘évolution des administrations du ministère des Finances. Les directions générales des Impôts, des Domaines, du Budget ainsi que les banques publiques, les compagnies d’assurances et autres établissements financiers, pourront bénéficier de cette formation  qualifiante. 

D’après Soualah Mohamed Rabah, le concepteur de cette formation, ce master spécialisé compte 18 modules qui seront dispensés par l’ISGP sur 12 mois, et dont la première promotion sera lancée le 13 mars pour une formation de 51 jours. Selon lui, cette première promotion sera composée de 18 ingénieurs, tandis que les enseignements seront délivrés par une dizaine d’experts nationaux et étrangers.

Transformer les ressources humaines

Le lancement de ce programme a été annoncé en présence du Ministre des Finances Hadji Baba Ammi, du ministre délégué chargé de l’Economie numérique et de la modernisation des systèmes financiers Mouatassim Boudiaf et le gouverneur de la Banque d’Algérie Mohamed Loukal a rappellé que le département ambitionne de créer “un important programme de modernisation qui va s’étendre sur l’ensemble des administrations et institutions relevant du secteur”. 

De son côté, M. Boudiaf a indiqué que le gouvernement souhaite qu’il y ait un “changement radical des méthodes de gestion par l’intégration de l’économie nationale dans le processus de numérisation et l‘adapter aux mutations technologiques“.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’Algérie et son économie :

      

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *