Le Maroc au rendez-vous du Forum africain sur l’énergie
#ASavoir #Actualite #Agenda #BuzzNews #EchangesMediterraneens #Economie #EnDirectDe #MAROC
Karl Demyttenaere
mercredi 22 mars 2017 Dernière mise à jour le Mercredi 22 Mars 2017 à 16:18

Le ministère de l’Énergie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement prendra part aux discussions lors du Forum africain sur l’énergie qui se tiendra à Copenhague en juin prochain.

Lors du sommet Powering Africa qui s’est tenu à Washington du 9 au 10 mars, l’ONEE (Office National de l’Electricité et de l’Eau) du Maroc a présenté son programme énergétique portant sur le gaz et la MASEN (Agence marocaine de l’énergie solaire) a abordé son programme d’énergie durable sous la direction de son président-directeur général, Mustapha Bakkoury.

Les deux organisations se concentrent clairement sur un rôle plus large au sein de l’Afrique et véhiculent la possibilité d’établir des liaisons énergétiques physiques entre le continent et l’Europe.

Le soutien du ministère au Forum africain sur l’énergie (Africa Energy Forum, ou « AEF ») souligne l’engagement du Royaume du Maroc à explorer les possibilités de partenariats énergétiques avec l’Europe et à accélérer le rythme des investissements directs étrangers au Maroc.

L’AEF rassemblera près de 2 000 participants à Copenhague lors de cette rencontre entre ministres, chefs de services publics, promoteurs et investisseurs mondiaux, qui visera à favoriser le développement de projets énergétiques en Afrique.

Le nouvel ordre du jour exceptionnel réunira des hauts fonctionnaires et certains des plus importants investisseurs au monde dans le cadre de discussions portant sur la façon d’accélérer les projets, tandis que des séances spécifiques à certains pays exploreront les climats d’investissement particuliers et les projets prioritaires pour les pays comme le Nigeria, l’Afrique du Sud, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Mozambique, le Maroc, l’Éthiopie et le Kenya.

Pour en savoir plus sur l’économie du Maroc, découvrez nos vidéos inédites :

   

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *