En Algérie, l'américain General Electric veut prendre part à la construction de centrales solaires
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #Decideurs #Economie #EnDirectDe #Politique #ALGERIE
Diane Janel
lundi 27 mars 2017 Dernière mise à jour le Lundi 27 Mars 2017 à 11:27

Le géant General Electric (GE) souhaite participer au projet d’implantation de centrales solaires d’une capacité de 4 000 MW en Algérie. Le géant américain apportera au projet son expertise en matière d’énergies renouvelables, d’offres de services, ainsi qu’une partie du financement.

Début mars 2017, le ministère de l’Energie algérien avait annoncé qu’un appel d’offres relatif à un méga-projet solaire allait commencer dès la fin du mois. L’Algérie a confirmé, il y a quelques jours, que son projet d’une capacité totale de 4 000 MW allait être construit en trois lots de 1 305 MW chacun.

Pour ce faire, l’appel d’offres pour la sélection des entreprises est prévu à la fin du mois de mars. Il s’agit du commencement d’une nouvelle ère à laquelle beaucoup d’entreprises veulent participer.

General Electric, un partenaire de choix 

Implanté en Algérie depuis plus de 40 ans, le géant de l’énergie américain General Electric est un partenaire solide qui s’est lié à de nombreux acteurs économiques, publics et privés dans le pays. Il apparaît donc comme un acteur de choix pour prendre part à ce projet d’implantation de centrales solaires d’une capacité de 4 000 MW.

Smaïl Bouderba, le PDG de General Electric Oil and Gas en Algérie, a déclaré à nos confrères du journal El Watan. « Sonelgaz vient d’annoncer le projet solaire de 4 000 MW et GE étant un acteur majeur dans les énergies renouvelables, nous nous y intéressons naturellement. GE possède une expertise globale, l’une des offres en énergies renouvelables les plus vastes de l’industrie. Nos offres de services, nos structures de financement et nos solutions industrielles numériques renforcent notre position de gestion de projets dans ce secteur ». « Nous allons donc être attentifs et réactifs au plan renouvelable qui, nous l’espérons, fera entrer l’Algérie dans une nouvelle ère », a t-il conclu.

Pour en savoir plus sur l’Algérie, découvez nos vidéos inédites :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *