Une nouvelle coalition de gouvernement au Maroc
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #Decideurs #Economie #EnDirectDe #Institutions #Politique #MAROC
Karl Demyttenaere
mardi 28 mars 2017 Dernière mise à jour le Mardi 28 Mars 2017 à 10:40

Le Premier ministre Saad-Eddine Al-Othmani a annoncé la formation d’un nouveau gouvernement composé de six partis. Après plus de cinq mois de blocage, les négociations ont finalement abouti.

Nommé par le roi Mohammed VI, le numéro 2 du PJD (islamiste), Saad-Eddine Al-Othmani a débuté dès sa nomination les négociations avec les principales formations politiques représentées au Parlement pour sortir de l’impasse après cinq mois de blocage.

Cette nouvelle coalition de six formations politiques va comprendre le PJD, son allié du Parti du progrès et du socialisme (PPS, communiste), le Rassemblement national des indépendants (RNI, libéraux), le Mouvement populaire (MP), l’Union constitutionnelle (UC) et l’Union socialiste des forces populaires (USFP).

Au final, Al-Othmani a accepté la présence de l’USFP au sein de la future coalition. Cette question était au centre du blocage des négociations jusqu’alors. Au total, la coalition comptera 240 députés (sur les 395 du Parlement). A noter que le PJD comptabilise à lui seul 125 sièges

Pour en savoir plus sur le Maroc, découvrez nos vidéos inédites :

   

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *