Un centre d'innovation africain ouvre ses portes à Casablanca
#ASavoir #Actualite #Agenda #BonsPlans #BuzzNews #Decideurs #Economie #EnDirectDe #Entreprises #VieDesEntreprises #MAROC
Diane Janel
jeudi 30 mars 2017 Dernière mise à jour le Jeudi 30 Mars 2017 à 12:56

LafargeHolcim Maroc vient d'inaugurer le Smart Construction Lab (SCL), le premier centre d'innovation à vocation africaine implanté à Casablanca. Il aura pour vocation d'accélérer l’innovation des produits et matériaux de construction.

LafargeHolcim Maroc vient d’inaugurer le Smart Construction Lab (SCL), le premier centre d’innovation à vocation africaine implanté à Casablanca, sur une superficie de 4 000 m2. Situé dans le parc Industriel de Bouskoura, ce centre aura pour objectif de concevoir des solutions innovantes qui répondent aux besoins du marché local et du marché africain.

Créer de l’innovation

Le Smart Construction Lab va regrouper plusieurs unités offrant des services diversifiés : laboratoires, conception et essais de prototypes, auditorium de 70 places, salles de formation et showroom extérieur et intérieur pour découvrir les derniers produits et solutions de LafargeHolcim Maroc et de ses partenaires.

Une équipe constituée de 50 ingénieurs, architectes et techniciens de la construction va être chargée de créer de l’innovation. Ainsi, de nouveaux produits, solutions et systèmes vont être confectionnés pour l’ensemble du secteur de la construction : le bâtiment, les routes, les ports.

Le SCL jouit déjà d’un certain prestige puisqu’il a obtenu la certification HQE™ Bâtiments en Construction, qui permet de distinguer les bâtiments dont les performances environnementales et énergétiques correspondent aux meilleures pratiques actuelles. 

Trois objectifs

Le centre a 3 objectifs bien spécifiques : il souhaite accélérer l’innovation des produits et matériaux de construction en partenariat avec les acteurs de la chaîne de construction au Maroc. Dans un deuxième temps, il souhaite dispenser des formations techniques dédiées aux professionnels (maçons, artisans, architectes…).

Enfin, le centre va permettre de développer des partenariats avec des startups, universités et écoles supérieures. Ainsi, le centre s’est d’ores et déjà lié à plusieurs institutions comme l’Ecole Nationale d’Architecture, l’Ecole Hassania des Travaux Publics ou encore l’Université Euromed de Fès.

Marcel Cobuz, directeur général de LafargeHolcim Maroc a déclaré: « La performance du centre d’innovation joue aussi dans le taux d’innovation, c’est-à-dire à quelle vitesse on arrive à remplacer les anciens produits par de nouveaux qui répondent aux exigences du marché d’aujourd’hui. A savoir la baisse du coût de la construction, sa rapidité et la durabilité des produits  ».

Pour en savoir plus sur l’économie du Maroc, découvrez nos vidéos exclusives :

  

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *