La stratégie économique du Maroc présentée à New York
#ASavoir #Actualite #Agenda #BuzzNews #CultureSport #Decideurs #Economie #EnDirectDe #Entreprises #Institutions #Politique #MAROC
Diane Janel
vendredi 31 mars 2017 Dernière mise à jour le Vendredi 31 Mars 2017 à 14:12

La stratégie du Maroc en matière de démocratisation du processus de financement de l’économie a été présentée, à New York, durant un évènement organisé par ONU Femmes, et qui portait sur les objectifs de développement durable

La stratégie du Maroc en matière de démocratisation du processus de financement de l’économie a été présentée, le 28 mars à New York, lors d’un panel organisé par ONU-Femmes.

Celui-ci portait sur l’indicateur 5.c.1 des Objectifs de développement durable (ODD), qui vise à instaurer une plus grande égalité des sexes en garantissant l’accès des femmes et des filles à l’éducation, aux soins de santé, à un travail décent et à la représentation dans les processus de prise de décisions politiques et économiques. 

Garantir l’égalité des sexes

Le panel qui s’est rassemblé a discuté des arguments qui pourraient convaincre les pays d’adopter l’indicateur 5.c.1, afin qu’ils appliquent d’ici 2030 des politiques et des législations favorisant l’égalité des sexes et l’autonomisation de la femme à tout les niveaux.

Pour rappel, en Afrique du Nord, les femmes représentent moins de 20% de l’emploi salarié dans le secteur non agricole. Dans le reste du monde, la proportion de femmes dans l’emploi salarié hors secteur agricole a augmenté de 35% en 1990 à 41% en 2015

Nadia Benali, directrice nationale du Centre d’excellence pour la budgétisation sensible au genre au ministère de l’Économie et des finances, a déclaré: « La réforme de la Constitution entreprise depuis 2011, la réforme de la loi organique des Finances, l’intégration de la sensibilité genre dans les budgets des départements ministériels, la création de nouveaux supports budgétaires pour prendre en charge les dépenses attribuées à des populations en situation de précarité, sont autant d’axes de la stratégie nationale de démocratisation du processus de financement de l’économie ».

Le Maroc: de gros efforts engrangés

Le Maroc est une exception dans la mesure ou depuis les années 2000, il s’est inscrit dans un processus de démocratisation, en identifiant dans le cadre du processus de financement de son économie les efforts consentis au profit des populations qui étaient auparavant très marginaux.

« Depuis 2015, le Maroc a dépassé l’étape de plaidoyer pour l’intégration du genre dans les allocations budgétaires et adopté une véritable stratégie d’égalité des sexes à travers la mise en place de ciblage des crédits budgétaires bénéficiant aux populations en situation de vulnérabilité et aux femmes », s’est félicitée Nadia Benali.

La responsable marocaine a aussi fait remarquer qu’un programme de e-budget est prévue à la direction du budget afin de favoriser économiquement les projets et actions qui tendent vers l’égalité des genres.

Pour en savoir plus sur l’économie du Maroc, découvrez nos vidéos inédites :

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *