Le Caire : ce foyer démographique qui explose
#ASavoir #Actualite #AnalyseEconomique #BuzzNews #CultureSport #Economie #EnDirectDe #EGYPTE
Ecomnews Med Redaction
vendredi 31 mars 2017 Dernière mise à jour le Vendredi 31 Mars 2017 à 09:00

Avec déjà 23 millions d’habitants à son actif, Le Caire devrait poursuivre sa croissance démographique avec quelque 500 000 habitants supplémentaires en 2017…

Les grandes métropoles d’Afrique et du Moyen-Orient sont toutes sujettes à une croissance démographique vertigineuse. Sans surprise, c’est bien Le Caire qui caracole en tête avec pas moins de 500 000 habitants supplémentaires prévus pendant la seule année 2017 ! Décryptage…

La ville dont la population croît le plus vite au monde

Selon des estimations concordantes, la capitale égyptienne comptait environ 23 millions de personnes en juillet 2016. C’est plus du quart des 92 millions d’Egyptiens. Selon Euromonitor International, cabinet leader dans la recherche stratégique, Le Caire devrait accueillir 500 000 habitants de plus pour une croissance démographique record de 2,17% en à peine un an.

C’est selon nos confrères d’Africa News le taux le plus élevé au monde. Déjà au bord de l’asphyxie, cette cité mythique devrait poursuivre sa croissance fulgurante alors que le pays peine à redresser son économie.

Selon le rapport intitulé « Economies mondiales et les consommateurs en 2017 » publié par le cabinet basé à Dubaï, c’est la migration interne qui explique la surpopulation égyptienne. Pour beaucoup, c’est une conséquence directe des conditions de travail des agriculteurs qui rencontrent des grande difficultés pour réaliser des bénéfices dans un contexte où le pouvoir d’achat a drastiquement dégringolé après la Révolution du 25 janvier 2011.

Chômage, logement et gestion de l’eau…

En comparaison, Shanghai, réputée pour son dynamisme démographique, ne devrait croître « que » de 400 000 habitants en 2017. Le paysage urbain du Caire montre d’ailleurs des signes inquiétants : en quelques années, la capitale égyptienne a déployé ses tentacules pour avaler les pyramides de Gizeh qui font désormais partie intégrante de son environnement urbain.

Si l’ombre de ces merveilles du monde n’est pas dénuée de tout intérêt touristique, leur intégration dans le périmètre urbain inquiète les acteurs de l’industrie touristique.

Au-delà de la migration interne, c’est aussi la natalité qui concourt à cette surpopulation. Selon Euromonitor, le seul district d’Helwan a enregistré 20 000 naissances en 2016. Dans la cité portuaire d’Alexandrie, le boom démographique devrait se poursuivre avec environ 100 000 habitants supplémentaires en 2017.

Au-delà du chômage de masse et des problèmes de logement, cette surpopulation devrait se traduire par davantage de difficultés dans la gestion de l’eau dans un pays qui, rappelons-le, est largement occupé par des espaces désertiques.

Pour en savoir plus sur l’Egypte, découvrez nos vidéos inédites :

   

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *