L'Etat tunisien récupère des terres agricoles illégalement détenus par les terroristes
#ASavoir #Actualite #Agenda #BuzzNews #Decideurs #Economie #EnDirectDe #Politique #TUNISIE
Diane Janel
mardi 4 avril 2017 Dernière mise à jour le Mardi 4 Avril 2017 à 14:24

Mabrouk Korchid, secrétaire d’État tunisien aux Domaines de l’État et aux Affaires foncières, a annoncé la reprise de 14 000 hectares de terres agricoles en état de production et qui étaient illégalement détenus par des terroristes.

Mabrouk Korchid, secrétaire d’Etat chargé des domaines de l’Etat a indiqué que 14 000 hectares de terres agricoles en état de production ont été récupérées. Selon lui, une partie des fermes étaient sous le contrôle de groupes terroristes.

Dans une interview parue le 30 mars 2017, Mabrouk Korchid a assuré que ces terres, selon des rapports envoyés par les gouverneurs, étaient exploitées par des inconnus qui étaient sans nul doute sous l’emprise de « groupes extrémistes ». 

Cette décision peut sembler contradictoire dans la mesure où le gouvernement avait décidé quelques jours plus tôt d’offrir la propriété foncière aux occupants de longue durée. Mais M. Korchid a expliqué que « la récupération de ces terres fait suite à des rapports à ce sujet établis par les gouverneurs des régions concernées ». En effet, bien avant la prise de fonction de M. Korchid, la récupération de ces terres posait déjà problème, et avait fait suite à des rapports similaires.

Selon Mabrouk Korchid, il y a « près de 1000 communautés d’habitations anarchiques où des personnes logent, soit de bonne foi soit de mauvaise foi. Cette situation ne date pas de 2011 mais bien avant ».

Lutter contre l’injustice

Mabrouk Korchid estime que son travail consiste à lutter contre l’injustice. Selon lui, ils ne faut pas que les honnêtes citoyens soient lésés par ces terroristes qui prennent possession de ce qui ne leur appartient pas. Ainsi, il a déclaré vouloir « veiller aux droits de l’Etat Tunisien et aux droits des personnes qui sont de bonne foi » en précisant que « ceux qui usurpent le droit de propriété de l’Etat en toute connaissance de cause seront délogés ».

Mabrouk Korchid a par ailleurs, fait remarqué qu’un grand nombre de citoyens en situation irrégulière sont prêts à hypothéquer leurs biens pour être en adéquation avec la loi.

Pour en savoir plus sur la Tunisie, découvrez nos vidéos inédites :

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *