La Tunisie se mobilise pour moderniser ses infrastructures scolaires
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #EchangesMediterraneens #Economie #Emploi #EmploiFormation #EnDirectDe #Politique #TUNISIE
Karl Demyttenaere
lundi 10 avril 2017 Dernière mise à jour le Lundi 10 Avril 2017 à 16:10

En Tunisie, une initiative nationale sur trois ans conduira à la construction de 60 nouvelles écoles et à la rénovation de 310 installations. Un consortium mené par la société Louis Berger va se charger de moderniser les infrastructures scolaires tunisiennes.

Alors que la Commission européenne a débloqué près de 60 millions d’euros pour un programme d’éducation en Tunisie, le gouvernement poursuit son effort dans ce domaine.

En effet, un consortium dirigé par la société de services Louis Berger comprenant GOPA (leader allemand dans le domaine de la consultance en matière de développement) et SCET Tunisie a été sélectionné pour fournir une assistance technique sur un programme de modernisation scolaire, Modernisation des Établissements Scolaires (MES) à hauteur de 213 millions d’euros, cofinancé par la Banque européenne d’investissement (BEI) et le Ministère de l’Education en Tunisie.

Une initiative nationale sur trois ans conduira à la construction de 60 nouvelles écoles et à la rénovation de 310 installations. « Nous sommes fiers de soutenir le gouvernement tunisien dans la modernisation de ses infrastructures scolaires dans tout le pays » a déclaré Jacques Blanc, vice-président principal de Louis Bergé. 

L’éducation représente un secteur stratégique pour le gouvernement tunisien, le ministère de l’éducation disposant d’un des financements les plus importants du budget national. L’initiative actuelle de modernisation des équipements scolaires permettra de créer 200 000 places supplémentaires en école primaire. De plus, environ 238 000 élèves du secondaire profiteront du même programme dans le pays.

Pour en savoir plus sur l’économie de la Tunisie, découvrez nos vidéos inédites :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *