Splacer, le spécialiste israélien de l’événementiel qui cartonne aux Etats-Unis
#ASavoir #Actualite #AnalyseEconomique #BuzzNews #Economie #EnDirectDe #Entreprises #VieDesEntreprises #ISRAEL
Ecomnews Med Redaction
lundi 10 avril 2017 Dernière mise à jour le Lundi 10 Avril 2017 à 10:16

Inspirée par les modèles d’Airbnb et d’Uber, la start-up israélienne Splacer lancée aux Etats-Unis en 2015, permet de réserver des lieux privés afin d’y organiser des événements professionnels, culturels ou encore des mariages.

Mettre en place une plateforme faisant office d’intermédiaire entre propriétaires d’espaces vacants et personnes en demande de lieux pour organiser des événements, c’est le pari de Splacer, jeune start-up originaire d’Israel, implantée depuis 2015 aux États-Unis. 

Créée en 2014 à Tel-Aviv par les deux architectes israéliens Adi Biran et Lihi Gerstner s’inspirant librement des “kibboutz”, ces communautés axées sur la collectivité en Israël, Splacer a depuis levé 7 millions de dollars et engagé 25 personnes

Elle fonctionne selon deux principes simples : si les futurs “loueurs” peuvent cibler leurs recherches sur le site, les propriétaires peuvent eux aussi sélectionner le type d’événements organisés chez eux. Ainsi, à New York, 450 espaces sont proposés à la location pour des tarifs allant de 40 dollars à 5 000 dollars de l’heure. Et tout comme Airbnb, Splacer touche une commission sur chaque réservation effectuée. 

Après New York, San Francisco et Los Angeles, la start-up vient de s’étendre à Miami en février dernier. Adi Biran et Lihi Gerstner souhaitent se concentrer sur le marché américain pour le moment, mais comptent bien étendre leur concept à l’Europe et en Israël. 

Pour en savoir davantage sur les start-ups en Israël, découvrez nos vidéos inédites :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *