L'industrie chimique, pilier des relations commerciales entre l'Egypte et le Maroc
#ASavoir #Actualite #AnalyseEconomique #BuzzNews #EchangesMediterraneens #Economie #EnDirectDe #Entreprises #EGYPTE #MAROC
Karl Demyttenaere
mercredi 12 avril 2017 Dernière mise à jour le Mercredi 12 Avril 2017 à 09:31

En Egypte, l’industrie chimique est un axe fort de la politique d’exportation commerciale. Si par le passé c’est essentiellement vers l’Union Européenne que l’Egypte vendait ce type de produit, c’est dorénavant vers la zone MENA (Middle East & North Africa) que semble se situer l’avenir des exportations, particulièrement vers le Maroc. Décryptage d’une tendance nouvelle.

Le conseil Egyptien des exportations de produits chimiques et d’engrais présidé par Waleed Azab peut se réjouir d’ouvrir son marché vers le Maroc. En effet une hausse de 50% des exportations de ce type est confirmée par Nasser Ibrahim, attaché des Affaires Commerciales Egyptienne de Rabat. D’après lui, une progression de 700 millions de dollars est prévue en faveur de la balance commerciale de l’Egypte.

Pour l’instant, si 140 millions de dollars d’exportations vers le Maroc sembleraient se confirmer pour 2017, le but est d’atteindre à l’horizon 2020 les 200 millions de dollars. 

L’enjeu central de ces accords dans le secteur de l’industrie chimique repose avant tout sur une politique commerciale souhaitée par les deux pays. L’Egypte a abaissé son taux de change pour être en mesure de rééquilibrer sa balance commerciales structurellement déficitaire.

Le Maroc a favorisé ce type d’échanges régionaux en organisant la conférence d’Agadir (un traité de libre-échange entre pays arabes) il y a maintenant 10 ans. Le contexte est donc favorable dans les deux sens.

Au delà de la relation économique qui lie l’Egypte et le Maroc, ce type de coopération bilatérale met en lumière des stratégies nouvelles dans la zone MENA. Il s’agit pour chaque pays de répondre à un enjeu de taille : viser une intégration régionale plutôt qu’une dépendance trop forte vis-à-vis de l’UE.

Pour en savoir plus sur les échanges économiques en Méditerranée, découvrez nos vidéos inédites :

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *