En Egypte, qui sont les détenteurs des bons du Trésor  ?
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #Decideurs #Economie #EnDirectDe #Entreprises #Institutions #Politique #EGYPTE
Diane Janel
jeudi 13 avril 2017 Dernière mise à jour le Jeudi 13 Avril 2017 à 13:00

Les bons du Trésor la Banque centrale d’Egypte (CBE) s’élèvent à 39,15 milliards de dollars, soit une augmentation d’environ 3,2% comparé à la fin de année passée. Les banques privées et publiques, les compagnies d’assurance, et les investisseurs étrangers se répartissent les bons.

Selon un rapport publié par Daily News Egypt, les bons du Trésor de la Banque centrale d’Egypte (CBE) s’élèvent à 39,15 milliards de dollards fin janvier 2017, contre 37,91 milliards à la fin de décembre 2016. Cela représente une augmentation d’environ 3,2%.

Pour rappel, un bon du Trésor est un titre d’emprunt émis par l’État et remboursable à échéance. Les bons du Trésor sont des titres obligataires (c’est-à-dire des titres d’emprunts) émis par l’État, par l’intermédiaire du Trésor public. Mais qui sont les investisseurs de ces bons du Trésor égyptien ? Explications.

Le poids des banques

Les banques arrivent en tête des investisseurs, en détenant 74,38% des bons du Trésor égyptien, soit un total de 29,12 milliards de dollars. Selon le rapport de Daily News Egypt, les investissements des banques privées ont atteint 14 milliards de dollars, tandis que les banques publiques ont acquis 13,16 milliards de dollars de bons du Trésor égyptien jusqu’à fin janvier 2017.

Les succursales de banques étrangères et les banques spécialisées ont acquis respectivement 1,41 milliard de dollars et 558,54 millions de bons du Trésor.

Le poids des compagnies d’assurance

Les compagnies d’assurance sont également un investisseur important. En effet, elles détiennent environ 1,73 milliard de dollars, fin janvier 2017. Les investissements des entreprises d’assurances publiques ont atteint 1,5 milliard de dollars alors que les sociétés d’assurances privées et les compagnies d’assurances étrangères opérant en Egypte détiennent respectivement 211,5 millions de dollars et 20,27 millions.

Ensuite viennent les holdings qui ont investi plus de 1,25 milliard de dollars dans l’acquisition des bons du Trésor égyptien.

Les investisseurs étrangers attirés

Parallèlement, le Caire cherche également à stabiliser la livre, pour atténuer un taux d’inflation qui ne cesse d’augmenter, ce qui fait de la monnaie égyptienne l’une des plus élevés des marchés émergents.

En plus d’une monnaie moins chère, les investisseurs étrangers ont été attirés par les 12 milliards de dollars de prêts du FMI débloqués en novembre dernier. Conséquence: les investissements étrangers dans les titres publics égyptiens ont augmenté pour s’établir à 4,37 milliards de dollars, la première semaine d’avril 2017 contre 3,37 milliards de dollars au 14 mars.

Pour en savoir plus sur l’économie égyptienne, découvrez nos vidéos inédites:

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *