L’AFD mobilise 40 millions d’euros pour aménager le barrage Kaddoussa au Maroc
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #EchangesMediterraneens #Economie #EnDirectDe #Institutions #MAROC
Karl Demyttenaere
vendredi 21 avril 2017 Dernière mise à jour le Vendredi 21 Avril 2017 à 14:19

L’Agence française de développement va attribuer une enveloppe de 40 millions d’euros au Maroc afin de soutenir le Projet de développement et d’adaptation de l’irrigation aux changements climatiques à l’aval du barrage Kaddoussa (nord-ouest du pays). Ces aménagements vont permettre de développer l’activité agricole dans la zone.

Le 17 avril à Meknès a été signé une convention par Aziz Akhannouch, le ministre marocain de l’Agriculture et Mohamed Boussaid, ministre en charge du portefeuille de l’Economie et des finances du Maroc et Eric Baulard, directeur de l’AFD à Rabat. Ratifiée en marge des neuvièmes Assises nationales de l’agriculture, cette convention octroie une enveloppe de 40 millions d’euros au royaume chérifien. 

Cette somme attribuée par l’Agence française de développement (AFD) vise à appuyer le Projet de développement et d’adaptation de l’irrigation aux changements climatiques à l’aval du barrage Kaddoussa.

Cette structure est localisée dans la province d’Errachidia, au nord-ouest du Maroc. Le projet global représente un coût total de 77,5 millions d’euros et vise à développer d’ici 2020, un périmètre d’environ 5 000 hectares (ha) composé d’oasis et d’extension hors oasis, à partir des eaux de surface mobilisées par ledit barrage. 

Pour y parvenir, l’initiative s’appuiera sur plusieurs composantes dont l’aménagement du réseau d’adduction et de distribution d’eau, afin de parvenir à une gestion rationnelle et durable des ressources agricoles de la zone. De plus, l’objectif est aussi l’adaptation à l’agriculture pratiquée dans les oasis aux changements climatiques.

A noter que le programme dispose aussi d’un soutien financier de 20 millions d’euros du Fonds Vert pour le Climat (FVC) de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC).

Pour en savoir plus sur le Maroc et son économie, découvrez nos vidéos exclusives :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *