En Egypte, les banques étrangères investissent dans les centrales solaires
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #CultureSport #Economie #Entreprises #Institutions #EGYPTE
Diane Janel
lundi 24 avril 2017 Dernière mise à jour le Lundi 24 Avril 2017 à 12:11

Les centrales d’énergie solaire de Benban et d’Aswan, ont un appui financier d’une valeur estimée à 3 milliards d’euros, pour la mise en place d’autres centrales énergétiques, un vaste projet rentable d’ici 2029.

 

En Egypte, les compagnies d’énergie solaire reçoivent un appui des banques internationales afin de construire des centrales énergétiques d’une valeur estimée à 3 milliards de dollards.

La deuxième phase du programme de construction de centrales d’énergies renouvelables mises en place par l’Egypte a été lancée en 2016. A cette occasion, les autorités locales avaient exigé que les projets soient financés à 70% par des institutions financières étrangères et à 30% par les banques locales.

La visite des institutions financières

Les institutions financières ont donc visité les sites de Benban et d’Aswan, pouvant constater la poursuite des travaux préparatoires ainsi que la mise en place des sous-stations devant acheminer l’énergie produite par les centrales. A l’issue de cette visite, l’Egypte a obtenu un appui des banques internationales d’une valeur estimée à 3 milliards de dollars.

Plusieurs institutions bancaires comme la Banque européenne de reconstruction et de développement, la Société financière internationale et la Banque africaine de développement, ont d’ores et déjà exprimé leur intention d’investir dans ces centrales, avec des prêts variant entre 400 millions de dollars à 800 millions de dollars.

Pour rappel, un des plus vaste projet de centrales solaires de l’Egypte a été inauguré à Aswan en fevrier 2016. La ville comporte actuellement 40 centrales solaires d’une capacité globale de 2 000 MW. Ainsi, le gouvernement compte produire 20% de son électricité grâce aux énergies renouvelables, d’ici 2020.

Pour tout savoir de l’Egypte et son économie, découvrez nos vidéos inédites :

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *