En Tunisie, le dinar entraîne dans sa chute la ministre des Finances
#ASavoir #Actualite #AnalyseEconomique #BuzzNews #Decideurs #Economie #EnDirectDe #Politique #TUNISIE
Karl Demyttenaere
mercredi 3 mai 2017 Dernière mise à jour le Mercredi 3 Mai 2017 à 11:17

La ministre tunisienne des Finances Lamia Zribi a été limogée. Ses récentes déclarations sur la monnaie nationale et la banque centrale avaient suscité la polémique. Elle a été remplacée par Fadhel Abd Kefi, ministre de l’investissement et de la coopération.

La ministre tunisienne des Finances Lamia Zribi

Depuis fin avril, le dinar tunisien a perdu jusqu’à 10% de sa valeur face à l’euro, en atteignant un niveau historiquement bas. Une situation qui inquiètent chefs d’entreprises concernant le prix des produits ou des matières premières qu’ils importent.

Dans ce cadre, les déclarations de Lamia Zribi sur le fait qu’un “euro vaudrait 3 dinars d’ici la fin de l’année”. La membre du gouvernement avait  expliqué que la banque centrale ne pouvait plus défendre la valeur du dinar comme avant, et que la monnaie allait donc chuter progressivement.

C’est dans ce contexte que la ministre tunisienne des finances, Lamia Zribi, a été limogée par le Premier ministre Youssef Chahed le 30 avril. Elle a été remplacée par Fadhel Abd Kefi, ministre de l’investissement et de la coopération. Reste à savoir l’impact qu’aura cette nomination sur la politique concernant le dinar.

Pour en savoir plus sur l’économie de la Tunisie, découvrez les vidéos inédites : 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *