Israël compte désormais 8,7 millions d’habitants. Analyse
#Actualite #Collectivites #Decideurs #Institutions #Politique #ISRAEL
Juli Choquet
jeudi 4 mai 2017 Dernière mise à jour le Jeudi 4 Mai 2017 à 08:35

Pour son 69ème anniversaire, l’Etat d’Israël compte 8 680 000 habitants. Décryptage de ces données fournies par le Bureau Central des Statistiques.

 

Une progression démographique de 2% en 1 an

 

15 200 000 c’est la projection du nombre d’habitants en Israël prévue pour 2048 date du centenaire de l’indépendance de l’Etat Hébreu. Le Bureau Central des Statistiques vient de publier son rapport annuel et annonce une progression de la démographie de 2% par rapport à l’an dernier alors que sa moyenne se situe sur une progression annuelle de 1.9%.

 

Ces chiffres qui comprennent l’année 2016 à 2017 (le calendrier juif chevauche deux années civiles) montre qu’en un an 174 000 bébés sont nés sur le territoire, 44 000 personnes sont décédés, et 30 000 immigrants se sont inscrit dans les registres de l’Etat.

 

 

Evolution de la population israélienne depuis 1950

 

Pourquoi une progression constante de la démographie Israélienne?

 

Déjà grâce à l’allongement de l’espérance de vie. Celle-ci est passé en 2015 d’une moyenne de 84,5 ans pour les femmes et de 80,9 ans pour les hommes contre 67,6 ans pour les femmes et 65,9 pour les hommes en 1949.

 

Ensuite car le nombre de juifs immigrants vers Israël a lui même augmenté. Notons que 75% des juifs du monde sont nés en Israël et que la moitié d’entre eux viennent de la 2ème génération de ce jeune pays. Cette tendance renforce donc la pression démographique en Israël.

 

Enfin si la part de la population juive dans le monde n’a que faiblement augmenté, on peut cependant remarquer que celle-ci privilégie aujourd’hui sa résidence dans l’Etat Hébreu. En effet en 1948, sur les 11,5 millions de juifs dans le monde seul 6% résidaient en Israël. En comparaison aujourd’hui 43% des 14,4 millions de juifs dans le monde résident au sein de l’Etat.

 

Une évolution notable des taux de répartition et de natalité

 

La répartition des communautés dans la société Israëlienne a lui aussi changé. Les juifs résidents représentent aujourd’hui 74, 4% de la population -c’est à dire un peu moins de 6 millions et demi de personnes-, alors que la population arabe est de 20% – 1,8 millions – et les autres communautés dont les chrétiens non-arabes représentent 4.4% de la population Israëlienne globale.

 

Cette dynamique tend à se stabiliser puisque depuis 2015 le taux de natalité des femmes de la communauté juive et arabe est à égalité. En effet cette moyenne était à ce moment là de 3,17 d’enfants par femme arabes et de 3,13 d’enfants par femme juives.

 

Pour en savoir plus sur l’actualité économique d’Israël, retrouvez nos vidéos :

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *