Le Maroc fait passer son droit de douane sur le blé tendre à 135%
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #Decideurs #Economie #Institutions #Politique #MAROC
Juli Choquet
jeudi 4 mai 2017 Dernière mise à jour le Jeudi 4 Mai 2017 à 08:19

Le nouveau Premier ministre marocain Saadeddine El Othmani a décidé avec ses ministres d'augmenter le droit de douane sur le blé tendre. Désormais cette denrée sera taxé de 135%, contre 30% auparavant.

 

 

Cette réforme agit dans un contexte où l’an passé la sécheresse avait frappé le Royaume obligeant ainsi les autorités à baisser la taxe d’importation à 30% pour palier au manque de céréales.

 

 

En effet la récolte de blé tendre avait atteint un niveau très bas avec 1,86 millions de tonnes en 2016/2017 d’après le USDA (Département Américain pour l’Agriculture). A titre de comparaison les années 2015/2016 avait connu une récolte de 5,6 millions de tonnes.

 

Avec l’accumulation des stocks mondiaux, le gouvernement marocain veut éviter à tout prix une hausse des denrées de base pour sa population. Pour ce faire, ce dernier cherche à empêcher aussi et surtout l’arrivée de blé à bas prix sur le marché national.

 

Il faut y voir dans cette mesure une projection optimiste du ministère de l’agriculture marocain qui mise sur une récolte de 4,94 millions de tonnes de blé tendre après un épisode pluvieux particulièrement bénéfique.

 

Le droit d’importation imposé restera en vigueur au moins jusqu’au 31 décembre 2017. A suivre !

 

Pour en savoir plus sur l’économie marocaine, découvrez nos vidéos inédites :

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *