Vivatechnology Paris 2017 : les startups algériennes en force !
#ASavoir #Actualite #Agenda #AnalyseEconomique #BuzzNews #EchangesMediterraneens #Economie #EnDirectDe #Entreprises #VieDesEntreprises #ALGERIE
Ecomnews Med Redaction
vendredi 5 mai 2017 Dernière mise à jour le Vendredi 5 Mai 2017 à 09:43

Paris accueille du 30 juin au 2 juillet la mouture 2017 de Vivatechnology. Zoom sur les jeunes pousses qui vont représenter l’Algérie lors de l’événement !

Prévue du 30 juin au 2 juillet prochain à Paris, l’édition 2017 de Vivatechnology attend pres de 5 000 start-up venues des quatre coins du monde. L’Algérie a réussi à placer 10 jeunes pousses qui tenteront de profiter de cette belle médiatisation pour catalyser leur développement. Focus !

Des solutions éclectiques pour faciliter le quotidien

L’Algérie qui a vu son économie considérablement croître en 2016, sera bien présente à la prochaine édition de Vivatechnology qui se tiendra dans moins de 2 mois dans la capitale française. 10 startups du numérique vont représenter le pays lors de cet événement mondial annuel dédié à l’innovation et à la technologie.

Sélectionnés par un comité de parrainage, les jeunes représentants algériens présenteront leurs solutions innovantes dans plusieurs secteurs tels que les systèmes de paiement via smartphones et TV, des antivols nouvelle génération pour automobile, des objets connectés dédiés à la protection de l’environnement ou encore des solutions de billetterie via SMS.

« A travers cette participation, nous aspirons à entrer en contact avec les autres startups présentes et aussi présenter nos solutions aux représentants de grandes firmes internationales qui seront présents », explique APS, jeune pousse qui propose des solutions numériques pour la collecte et la transmission des données en lien avec la qualité des eaux rejetées par les usines.

Vivatechnology ou la grande messe de l’innovation technologique

Ce sont plus de 5 000 startups et quelque 400 intervenants qui prendront part à la mouture 2017 de Vivatechnology. Les jeunes pousses algériennes ont bénéficié du soutien des pouvoirs publics, du cluster numérique ADC et des opérateurs économiques privés, plus particulièrement dans le domaine des TIC.

Ces 10 start-up sont Aquasage (objets connectés), Big Mama Technology (Big Data), Alama CRM (Solutions CRM), DSCS (Solutions de billetterie par SMS), Ecosta (Plateforme de statistiques économiques), Wilab Sarl (Co-voiturage pour entreprises), Sarl Iradis (Système de paiement via SmartTV), AEES Technology (Solution informatique embarquée), KindTechnology Paravol (Solution d’antivol automobile), AutoPub (Plateforme de mise en relation entre les particuliers pour la location d’espace publicitaire roulant).

Pour en savoir plus sur l’économie algérienne, découvrez nos vidéos inédites :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *