Un plan de redressement du secteur de l'électricité présenté en conseil des ministres au Liban
#Actualite #BuzzNews #Decideurs #Institutions #Politique #LIBAN
Juli Choquet
mardi 9 mai 2017 Dernière mise à jour le Mardi 9 Mai 2017 à 15:14

Une commission chargée d’évaluer les offres de huit sociétés dans le secteur de l’électricité s’est réunie cette semaine. Le ministre de l’énergie César Abi Khalil a convoqué ce mardi le Conseil des Ministres pour décider d’un nouveau cahier des charges.

César Abi Khalil assure un processus transparent pour fournir le Liban en électricité. Suite à des failles dans le dossier, Ghassan Hasbani actuel ministre de la santé s’est exprimé en Conseil au nom de Pierre Bou Assi ministre des Affaires Sociales, et de Melhem Riachi ministre de l’information.

“Le secteur de l’électricité fait subir à l’État des pertes qui constituent un grande part de la dette publique” nous confie t-il. Avant d’ajouter: “Les Forces Libanaises (une alliance à laquelle Hasbani est à la tête) ont demandé plusieurs fois la réduction des coûts et le plus rapidement possible”.

Il s’agit en effet de définir l’emplacement de plusieurs navires-centrales près de Beyrouth avant la fin de l’été pour le gouvernement. Le but étant de trouver des solutions face aux pénuries d’électricité récurentes dans le pays.

Depuis 2016, le gouvernement Libanais se refusent à augmenter le prix de l’électricité tout en rénovant son système d’approvisionnement. Si une augmentation “graduelle” des prix avait été toutefois prévue par l’EDL (principal fournisseur d’électricité au Liban), c’est au Conseil des Ministres seul d’habilliter une éventuelle hausse.

Découvrez nos vidéos sur l’actualité économique au Liban:

 

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *