L'Egypte baisse ses subventions au carburant à hauteur de 1,8 milliard d'euros
#Actualite #BuzzNews #Decideurs #Economie #Institutions #Politique #EGYPTE
Juli Choquet
mercredi 10 mai 2017 Dernière mise à jour le Mercredi 10 Mai 2017 à 13:11

Le gouvernement souhaite réduire drastiquement ses subventions au carburants pour la période 2017-2018. Analyse d’une tendance financière décidée depuis 2014.

C’est un nouveau chiffre record annoncé par le gouvernement Egyptien qui avait déjà pour la période 2016-2017 abbaissé le budget annuel alloué au carburant à hauteur de 1,9 milliards d’euros.

C’est un peu moins pour la période suivante mais le ministre des finances Amr el-Ghary le justifie pour éviter de creuser davantage le déficit budgetaire de l’Etat Egyptien déjà élevé.

L’Egypte a en effet explosé le coût de ses exportations depuis la dévaluation de sa monnaie. De plus, la consomation de produits pétroliers est en augmentation constante que ce soit pour la consomation domestique ou industrielle.

Cette baisse intervient dans un contexte où depuis 2014 la tendance est au reéquilibrage budgétaire. Une réforme fiscale votée en août 2014 et voulu par le président Al-Sissi visait particulièrement à réduire la facture du carburant. A terme, l’Egypte compte supprimer totalement ce type de subventions d’ici 2019.

Dans le passé, l’échéancier voté en 2014 avait fait passer la somme annuelle totale des subventions au carburant de 8,3 milliard en 2014 à 5,7 milliard d’euros en 2015.

Le ministre a également précisé que la somme annuelle totale des subventions du pays atteindrait 19,3 milliard d’euros pour 2017-2018 contre 14,4 milliard d’euros pour cette année.

Retrouvez toutes nos vidéos sur les tendances économiques de l’Egypte:

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *