En Algérie, une centaine de marchés seront mis en place pour le Ramadan
#ASavoir #Actualite #Agenda #AnalyseEconomique #BuzzNews #CultureSport #Economie #EnDirectDe #ALGERIE
Karl Demyttenaere
mercredi 17 mai 2017 Dernière mise à jour le Mercredi 17 Mai 2017 à 08:16

Plus d’une centaine de marchés spécialement dédiés à la vente des produits alimentaires de large consommation et d’habillement seront installés en Algérie dans près de 45 wilayas. Quels sont les objectifs d’une telle mesure ?

Cette année, le Ramadan doit débuter autour du 26 mai. Dans ce cadre, les autorités algériennes prévoient de mettre en place plus d’une centaine de marchés spécifiques, dédiés à la vente des produits alimentaires de large consommation et d’habillement.

Ces marchés seront installés dans 45 wilayas d’Algérie. D’après le directeur général de la régulation et de l’organisation des activités au ministère du Commerce, Abdelaziz Aït Abderrahmane, les expériences similaires menées en 2015 et 2016 ont montré que ce type de marchés attiraient beaucoup de citoyens et facilitaient la stabilité des prix.

Concrètement, ces marchés feront la part belle aux produits alimentaires : lait et des produits dérivés, semoule, farine, huiles et matières grasses, viandes rouges et blanches, boissons, fruits et légumes. On pourra retrouver d’autres produits consommés en particulier durant le Ramadhan comme les pruneaux et les raisins secs, ainsi qu’à l’approche de la fête de l’Aïd, l’habillement et les chaussures.

A noter qu’il est prévu que le ministère du Commerce va mobiliser des brigades afin de veiller à l’application de la réglementation en matière de respect des conditions d’hygiène et de conservation des produits exposés à la vente.

Pour en savoir plus sur l’économie algérienne, découvrez nos vidéos inédites :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *