La banque centrale égyptienne augmente ses taux directeurs pour freiner l’inflation galopante
#ASavoir #Actualite #AnalyseEconomique #BuzzNews #Economie #Institutions #EGYPTE
Ecomnews Med Redaction
mercredi 24 mai 2017 Dernière mise à jour le Mercredi 24 Mai 2017 à 12:16

En novembre 2016, l’Egypte, en proie à des crises de changes supprime l’ancrage de la livre égyptienne au dollar américain et dévalue sa monnaie. La Banque Centrale d’Egypte (CBE) a augmenté son taux d’intérêt directeur.

En avril 2017, l’Egypte a enregistré un taux d’inflation dépassant 30% pour un taux de croissance d’environ 4% (fin 2016) : une situation dangereuse pouvant entrainer le pays dans l’hyperinflation. Ainsi, une augmentation des taux d’intérêt directeurs devrait remédier à la pénurie de devises étrangères et réduire l’inflation, un vieux mécanisme économique qui conserve encore aujourd’hui toute son aura.

La raison est également à chercher dans les relations que l’Egypte entretien avec l’un de ses créanciers les plus importants. En aout 2016, l’Egypte s’est vue octroyé un prêt par le FMI dans le but de financer des réformes visant à réduire son déficit budgétaire.

L’institution internationale a préconisé la priorité à la lutte contre l’inflation : une obligation pour le débiteur Egyptien. Par la suite, le FMI a déclaré que la hausse des taux d’intérêt peut également s’avérer être un vecteur de relance économique.

Mais certains analystes, dont ceux de d’Arqaam Capital, doutent de l’efficacité de cette politique. L’Egypte souffrirait d’une carence en investissement privé, source de croissance économique. Par conséquent, augmenter les taux d’intérêt directeurs augmenterait le coût du capital et diminuerait la solvabilité des débiteurs ce qui mènerait inéluctablement à une contraction des crédits. On craint que cette politique plonge le pays dans la récession.

Pour en savoir plus sur l’Egypte, découvrez nos vidéos exclusives :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *